Niger : L’E.Commerce à l’épreuve des barrières techniques,  sociales  et au poids des traditions

1
Niger : L’E.Commerce à l’épreuve des barrières techniques,  sociales  et au poids des traditions
Niger : L’E.Commerce à l’épreuve des barrières techniques,  sociales  et au poids des traditions

Africa-Press – Niger. Au Niger, vaste pays ou le taux de connectivité est encore faible avec une fracture Ville/ruralité, le commerce en ligne se heurte à des barrières techniques, aux traditions sociales basées sur les négoces mais aussi à l’analphabétisme.

En dépit des initiatives institutionnelles et individuelles, les activités sont peu développées et les volumes de transactions en volume sont faibles.

La plateforme phare dédiée à cette activité de l’opérateur historique Niger poste annonce réaliser un Chiffre d’affaires autour de 6 millions de FCFA par an avec 70 à 80 commandes par mois.

Dans le cadre de sa modernisation Niger poste propose depuis 2017 un service dit Kaomini qui facilite et agrémente les transactions commerciales marchandes – acheteur via l’internet, expliqué M. Nasser Salifou Seyni Responsable des Operations Kaomini .

Cette plateforme a pour but de servir d’intermédiaire entre les clients et les fournisseurs qui désirent vendre leurs produits au Niger et même à l’international, selon ses promoteurs.

M. Nasser Salifou Seyni a par la suite expliqué que ‘’ les fournisseurs qui n’ont pas les moyens de se déplacer d’aller exposer leurs produits à l’internationale kaomini s’est porté garant pour répondre à leurs besoins’’.

En effet, ajoute-t-il, ‘’le fonctionnement de kaomini se fait par commande en ligne via les appareils téléphoniques, et pour commander un produit par kaomini il faut d’abord avoir le compte kaomini parce que sans le compte on ne peut pas commander un produit et ça fait partie de la sécurisation des produits du marchant et de notre site e commerce’’.

Parlant de la procédure de commande sur la plateforme , le Responsable des opérations Kaomini a souligné que ‘‘pour commander un produit au kaomini il faut d’abord avoir le compte kaomini et une fois le compte est ouvert on clique sur le lien de kaomini et une fois sur le site on peut commander le produit en question et pour pouvoir finaliser la commande on doit remplir des champs à savoir l’adresse à laquelle la personne veut qu’on lui livre le produit’’.

Concernant les modalités de paiement M. Nasser Salifou Seyni de faire comprendre que Kaomini dispose 5 types de paiement à savoir a la livraison, le post money mobile, oranges money, airtel money et moov flooz, toute une gamme de paiements qui donne la latitude au client d’effectuer son choix.’’

‘’Pour faire face à notre activité nous avons des conventions qui nous relie avec d’autres fournisseurs et nous avons des partenaires avec qui on travaille, lors de la réception d’une commande on doit consulter ces fournisseurs afin qu’ils nous mettent à disposition les produits demandés ‘’, a expliqué M. Nasser Salifou

S’agissant des produits mis en vente à travers leur site, l’interlocuteur comptabilise les timbres postaux, les produits de la restauration, les gaz domestiques, les moutons au moment de la fête de tabaski, des vêtements, etc.

La qualité des produits mis en vente sont décrites par les fournisseurs eux même et une fois à la livraison si le produit n’est pas en concordance avec les descriptions sur le site ils seront dans l’obligation de retourner le produit au fournisseur, fait savoir le responsable de Kaomini.

Aussi au cas de non satisfaction des clients des mesures sont prises à Kaomini « parce que nous sommes là pour répondre à leurs besoins et au cas échéant on va essayer d’ y remédier de façon très urgemment afin qu’un tel désagrément ne va pas impacter notre site de e commerce », a-t-il rassuré.

Parlant des usagers du service Kaomini, M. Nasser Salifou de citer entre autres ‘’ les fonctionnaires, les étudiants et même les ménagères qui entendent parler de kaomini via les canaux de publicité’’ ,soulignant par ailleurs qu’ils reçoivent des commandes émanant des ménagères par le moyen téléphonique dont elles ne sont pas en mesure de lancer leurs commandes par la plateforme du fait qu’elles n’ont pas la notion de l’outil informatique .

‘’Le bénéfice que tire Niger poste dans ce commerce en ligne est que même à l’international Kaomini est la première plateforme E-commerce au Niger’’, a-t-il relevé.

D’après le responsable, les objectifs de cette plateforme est que’’ nous avons un défi pour pouvoir permettre à nos marchands qui sont au Niger de vendre leurs produits à l’international’’ ; tout en donnant l’exemple qu’avec les produits artisanaux des marchands qui sont aimés par les occidentaux et qui n’ont pas les moyens d’assister aux foires internationales , kaomini est disponible pour exposer ces produits sur le site et étant en Europe, on peut commander le produit et kaomini à tous les moyens possibles de livrer les produits jusqu’à l’international’’.

L’E-commerce présente l’avantage d’offrir un gain de temps, la sécurité, l’accessibilité, la compétitivité ou l’ouverture pour un pays vaste et enclavé comme le Niger.

C’est pourquoi, certaines femmes ont pris l’initiative d’exercer le commerce électronique via les réseaux sociaux.

Madame Halima commerçante d’articles pour femmes et enfants notamment des habits, des chaussures, une des nombreuses pionnières explique que l’avantage de ce commerce est que les services et produits sont accessibles 24h/24h et 7J/7 et permet également aux clients de faire leurs achats et être servis rapidement à travers la livraison à domicile’’.

Comme chaque médaille a son revers, l’activité commerciale en ligne est exposée à certains risques notamment les faux profils, l’escroquerie, la cybercriminalité.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here