DROIT DE RÉPONSE DE L’OFFICE CENTRAL DE RÉPRESSION DU TRAFIC ILLICITE DES STUPÉFIANTS

5

Africa-PressNigerl’office central du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), a tenu un point de presse à Niamey, pour démentir des allégations relatives, à la soustraction d’une partie des 17 tonnes de drogue saisies au mois de mars. Cette information publiée par Global Initiative, un consortium de journalistes à l’international et relayée par les réseaux sociaux et certains médias nigériens. Des précisions avec le porte-parole de la police, Dr Mountari Habou dans cet élément du Studio Kalangou.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here