le Gouvernement renforce les capacités de la Haute autorité de protection des données à caractère personnel

Africa-PressNigerRéuni en conseil de ministre ce vendredi 8 janvier, le gouvernement s’est penché sur la question de la protection des données à caractère personnel. Peu après sa création, la Haute Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (HAPDP) s’est confrontée à des difficultés liées à l’insuffisance de ressources, à elle consacrées pour remplir convenablement sa mission. C’est ainsi que, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret modifiant celui du 30 avril 2020, et renforçant les attributions de la Haute Autorité. L’adoption de ce décret permettra, en outre à la HAPDP de disposer de ressources suffisantes à travers ses propres prestations de service d’une part, et de fixer les modalités de recouvrement de ces redevances prévues par la loi, d’autre part.

Pour rappel, le cadre légal nigérien défini les données à caractère personnel en tant que, l’ensemble des informations permettant d’identifier directement ou indirectement les personnes à travers un support informatisé ou non, comportant des informations fournies volontairement à l’occasion d’une prestation de service quelconque auprès d’un opérateur public ou privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here