11ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Bénino-Nigérienne: Les deux parties réaffirment leur volonté de continuer à approfondir la coopération bilatérale

1
11ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Bénino-Nigérienne: Les deux parties réaffirment leur volonté de continuer à approfondir la coopération bilatérale
11ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Bénino-Nigérienne: Les deux parties réaffirment leur volonté de continuer à approfondir la coopération bilatérale

Africa-Press – Niger. La 11ème session de la Grande Commission Mixte de Coopération Bénino-Nigérienne s’est tenue à Cotonou, du 22 et 23 novembre dernier. Cette réunion s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de fraternité et de coopération entre les deux pays. Elle a permis de passer en revue l’état de la coopération entre le Bénin et le Niger en vue de trouver, dans un esprit de consensus, les approches de solutions aux préoccupations des Parties qui, si elles n’étaient pas résolues, pourraient constituer des obstacles au renforcement et à la dynamisation des relations bilatérales. La délégation à cette session a été conduite par le ministre délégué en charge de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’Extérieur M. YOUSSOUF MOHAMED Almouctar.

Cette 11ème session a été précédée par celle des experts, co-présidée par M. Eack Jean-Maric ZINSOU, directeur de l’Afrique et du Moyen-Orient au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du Bénin et Elhadji NAGARI Abdouramane, directeur général des Relations Bilatérales au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du Niger qui s’est tenue les 22 et 23 novembre. Les conclusions de ces travaux ont fait l’objet d’un rapport général.

Au cours des travaux de la session ministérielle, le ministre YOUSSOUF MOHAMED Almouctar et Aurelien A. AGBENONCI, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République du Bénin se sont félicités de la qualité des liens d’amitié et de solidarité qui unissent les deux pays. Ils ont réaffirmé leur volonté réciproque de continuer à approfondir la coopération bilatérale comme souhaité par les deux Chefs d’Etat qui entretiennent d’excellentes relations de fraternité.

S’agissant de la question de la transhumance, les parties ont clairement exprimé leur souhait de poursuivre les discussions et de tenir dans les meilleurs délais une rencontre bilatérale au plus haut niveau pour trouver des solutions appropriées à la situation. En ce qui concerne les questions économiques et commerciales, les experts ont débattu des problèmes découlant de la gestion de l’utilisation du corridor Bénin-Niger notamment, la question du retrait envisagé par le Port autonome de Cotonou des concessions portuaires accordées au Niger par le Bénin, le transfert des titres de propriété des parcelles acquises par le Conseil Nigérien des Utilisateurs de Transports Publics à Cotonou et les coûts de passage au port de Cotonou et dans le corridor Cotonou-Niamey.

Après avoir dressé l’état des lieux du projet de construction du pipeline Niger-Bénin dont les travaux connaissent un léger ralentissement dû à la pandémie de la COVID-19, les deux

parties ont fait un plaidoyer en faveur de la rapide opérationnalisation des postes de contrôles juxtaposés de Malanville à la frontière entre les deux pays ainsi que la mise en œuvre effective des accords signés entre le Bénin et le Niger en matière de service aérien direct entre les deux pays.

Relativement au dédommagement des ressortissants béninois au Niger suite aux manifestations de janvier 2015, à la situation des Béninois incarcérés au Niger et des Nigériens poursuivis au Bénin pour faits de terrorisme, les deux parties ont noté que ces sujets demeurent en cours de traitement au niveau des administrations compétentes des deux pays.

A la clôture des travaux, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République du Bénin a fait part de sa profonde gratitude au Gouvernement Nigérien pour avoir accepté que cette session se tienne à Cotonou, ainsi que sa disponibilité à œuvrer pour la consolidation des relations de fraternité et de bon voisinage. Notons que les deux délégations ont convenu de tenir à Niamey la 12ème Session de la Commission mixte de coopération Bénino-Nigérienne aux dates qui seront fixées par voie diplomatique.

Mamane Abdoulaye,(Source : MAE/C)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here