Au cabinet du Premier ministre : M. Ali Mahaman Lamine Zeine reçoit le Haut-commissaire assistant en charge des opérations du HCR

2
Au cabinet du Premier ministre : M. Ali Mahaman Lamine Zeine reçoit le Haut-commissaire assistant en charge des opérations du HCR
Au cabinet du Premier ministre : M. Ali Mahaman Lamine Zeine reçoit le Haut-commissaire assistant en charge des opérations du HCR

Africa-Press – Niger. Le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances, M. Ali Mahaman Lamine Zeine a reçu, hier dans l’après-midi, le Haut-commissaire assistant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, en charge des opérations (HCR) M. Raouf Mazou. Il était accompagné du Directeur régional du HCR pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre et du représentant du HCR au Niger, M. Emmanuel Gignac. L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur, M. Bakary Yaou Sangaré.

À sa sortie d’audience, le Haut-commissaire assistant en charge des opérations du HCR a indiqué que cette rencontre a été une occasion de discuter des défis liés à la présence des réfugiés au Niger, qui est, d’ailleurs, l’un des pays du monde qui reçoit le plus grand nombre de réfugiés en transit. « Nous avons discuté des moyens d’améliorer l’assistance qui est fournie aux réfugiés, mais aussi aux personnes déplacées parce qu’il y a aussi un grand nombre de personnes déplacées internes », a-t-il précisé.

M. Raouf Mazou a également souligné que lors de son entretien avec le Premier ministre, ils ont discuté de la nécessité de ne pas seulement fournir de l’assistance humanitaire, mais de faire en sorte que les populations réfugiées et les populations déplacées internes puissent avoir l’autosuffisance le plus vite possible. « Pour cela, il faut s’assurer qu’on ait l’intervention de tous les partenaires des Nations Unies, mais aussi les autres partenaires au développement. Le Premier ministre nous a assurés que l’accueil est une tradition du Niger, et que les réfugiés continueront d’être accueillis à bras ouverts par les populations, mais qu’il est important de fournir une assistance, non seulement, aux réfugiés mais aussi aux populations locales qui les accueillent », a-t-il conclu.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here