Côte d’Ivoire – Niger : Alternance au pouvoir, « Ouattara souhaite pour son pays un président jeune comme au Sénégal et au Niger dans les prochaines décennies »

10
Côte d'Ivoire - Niger : Alternance au pouvoir, « Ouattara souhaite pour son pays un président jeune comme au Sénégal et au Niger dans les prochaines décennies »
Côte d'Ivoire - Niger : Alternance au pouvoir, « Ouattara souhaite pour son pays un président jeune comme au Sénégal et au Niger dans les prochaines décennies »

Africa-Press – Niger. Dans une interview accordée à un média sénégalais le 13 juin 2022, le Président Mohamed Bazoum de la République du Niger a révélé que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO ) procédera très bientôt à la modification de ses textes.

Selon lui, il sera désormais écrit noir sur blanc dans les textes de la CEDEAO que faire un troisième mandat sera vu comme un coup d’état. Le Président nigérien a pris l’exemple de son homologue ivoirien, Alassane Ouattara en indiquant que « s’il venait au Président Ouattara de faire un autre mandat, il tombera justement sous le coup des nouvelles dispositions que nous allons mettre dans le prochain protocole. Ça vaudra pour moi aussi ou pour quiconque ».

A l’occasion de la visite officielle de 48 heures de Mohamed Bazoum à Abidjan qui a pris fin le vendredi 24 juin 2022, lors de sa rencontre avec son hôte la veille au Palais présidentiel, Alassane Ouattara a essayé de répondre au successeur du Président Issoufou.

«Je voudrais donc le (Mohamed Bazoum) féliciter à nouveau pour sa brillante élection, pour l’alternance démocratique du Niger. Il a succédé au Président Issoufou qui après deux mandats a décidé de partir et respecter la Constitution. Je voudrais dire aux nigériens qui sont là que moi aussi j’ai respecté la Constitution de la Côte d’Ivoire. Donc il ne faudrait pas qu’il y ait de confusion », a déclaré, le Président ivoirien .

Alassane Ouattara est revenu sur le passage du flambeau à une nouvelle génération. Contrairement à ses précédentes sorties, l’on constate que l’actuel locataire du Palais présidentiel ivoirien ne serait plus près à céder le pouvoir à un jeune. Il ambitionnerait de poursuivre où de proposer une personnalité âgée en cas de départ.

«Je me réjouis que le Niger, jeune Président élu après l’indépendance du Niger. C’est comme Macky Sall. C’est bien ce que moi je souhaite pour la Côte d’Ivoire dans les prochaines décennies », a-t-il précisé.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here