Championnats du monde seniors de Judo : Le Niger présent avec deux athlètes Ismaël Allassane (66kg) et Seibou Kangaye Souleymane (60kg)

2
Championnats du monde seniors de Judo : Le Niger présent avec deux athlètes Ismaël Allassane (66kg) et Seibou Kangaye Souleymane (60kg)
Championnats du monde seniors de Judo : Le Niger présent avec deux athlètes Ismaël Allassane (66kg) et Seibou Kangaye Souleymane (60kg)

Africa-Press – Niger. La ville de Tachkent en Ouzbékistan accueille à partir d’aujourd’hui, 6 et jusqu’au 12 octobre 2022, la 39ème édition des Championnats du monde de judo. Cette échéance est particulièrement importante car en plus des quinze titres mondiaux (14 individuels et 1 par équipes mixtes), les points décernés au classement mondial serviront à l’attribution des quotas olympiques pour Paris 2024.

Notre pays le Niger est présent à cette édition à travers deux judokas Ismaël Allassane (66 kg) et Seibou Kangaye Souleymane (60 kg). Arrivée à Tachkent depuis le 4 Octobre dernier, la délégation nigérienne est composée de quatre (4) personnes notamment les deux (2) athlètes qualifiés accompagnés du coach Maître Abdou Allassane et du Vice président de la Fédération Nigérienne du Judo Maître Abdourahamane Youssouf.

Ce déplacement a été possible grâce a l’accompagnement du Ministère de la Jeunesse et du Sports qui a assuré la prise en charge du transport de la délégation. Comme pour toutes les autres disciplines sportives au Niger, le judo est dans une dynamique de promotion des jeunes talents. Ainsi, d’intenses activités sont organisées à l’interne afin de tamiser et sélectionner ‘’les bonnes graines’’ pour représenter le pays aux échéances internationales.

Les Championnats du monde de judo sont une compétition organisée tous les ans par la Fédération Internationale de Judo (FIJ). C’est dans ce cadre que, sont décernés les titres de champions du monde individuels seniors de judo. Depuis la première édition en 1956, la forme, la périodicité, le nombre d’épreuves et les catégories de poids ont beaucoup évolué. Ils ont ainsi eu lieu sur un rythme annuel depuis 2009 à l’exception des années olympiques. Ils sont surtout un rendez-vous de l’élite du judo à environs une année des jeux olympiques de Paris en 2024.

Ali Maman(onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here