Ouverture à Niamey de la 42ème édition de lutte traditionnelle ou sabre national

15
Ouverture à Niamey de la 42ème édition de lutte traditionnelle ou sabre national
Ouverture à Niamey de la 42ème édition de lutte traditionnelle ou sabre national

Africa-Press – Niger. – Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a assisté, dans l’après-midi de ce vendredi 24 décembre 2021 à l’arène des jeux traditionnelle de Niamey, à la cérémonie officielle de lancement de la 42ème édition de lutte traditionnelle ou sabre national.

Cette cérémonie a enregistré, outre le Premier Ministre, la présence des membres du gouvernement, des députés nationaux, des chefs traditionnels et un public venu massivement assister à ce grand rendez-vous national.

Le thème retenu pour cette 42ème édition est ‘’vivre ensemble, nous sommes une famille’’. Dans son discours d’ouverture, le Ministre de la jeunesse et des sports, M. Sékou Doro Adamou a indiqué que ‘’le choix de ce thème n’est pas fortuit’’ car ‘’il exprime le lien pacifique de bonne entente que nous devrons entretenir dans notre pays. Il réveille en nous la culture des valeurs telles que la citoyenneté, la paix, la tolérance, la sécurité, l’entre-aide, le fair-play, l’unité nationale, toutes choses qui concourent au renforcement de la cohésion sociale, en un mot, nous devons être unis et solidaires, à tout moment, pour un Niger meilleur’’.

‘’Aujourd’hui nous devons être unis et solidaires derrière nos autorités pour relever les défis liés à la pandémie du covid-19 et surtout à l’insécurité dans notre sous régions’’ a-t-il ajouté.

Notons qu’auparavant, le député maire, président du conseil de ville de Niamey, M. Oumarou Moumouni Dogari, ainsi que le Gouverneur de la région de Niamey, M. Oudou Ambouka, ont tous pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux différentes délégations venues des 8 régions du Niger, et ont également exprimé leur joie pour le choix porté à la région de Niamey pour d’abriter ce championnat national de lutte traditionnelle, le sport roi au Niger.

Quant à M. Ounfana Moussa, président de la fédération nigérienne de lutte traditionnelle (fenilutte), il a tout d’abord remercié les autorités nationales ainsi que les différents sponsors pour la confiance placée à sa fédération afin de l’accompagner dans la parfaite organisation de la présente édition.

Il a, à cette occasion, appelé tous les lutteurs à ‘’conjuguer tous leurs efforts pour que la présente édition soit belle plus que les éditions antérieures et qu’il y ait un fair-play qui va favoriser une cohésion sociale, car tout celui qui aura le sacre final est nigérien, et le sabre restera nigérien’’.

Rappelons que la lutte traditionnelle est le sport roi au Niger. Elle est également le sport le plus ancien et le plus aimé de toute la population nigérienne. La lutte occupe une place importante dans les manifestations sportives et culturelles avec une valeur partagée par l’ensemble des couches sociales du pays. La lutte est bien plus qu’un simple combat, c’est une fierté pour tout le peuple nigérien.

Les combats entrant dans le cadre de cette 42ème édition du sabre national débuteront dès ce samedi 25 décembre avec à l’affiche les combats entre les régions de Dosso et Tillabéri, Agadez contre Maradi.

Dans l’après-midi, deux autres oppositions sont prévues entre Zinder et Niamey, Tahoua et Diffa.

Rappelons que c’est au total 80 lutteurs qui sont engagés dans cette course au sabre national, soit 10 lutteurs par région.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here