Atelier du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : Vers l’élaboration du document dit «menu standard en milieu carcéral»

1
Atelier du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : Vers l’élaboration du document dit «menu standard en milieu carcéral»
Atelier du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : Vers l’élaboration du document dit «menu standard en milieu carcéral»

Africa-Press – Niger. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise un atelier du 24 au 25 novembre 2021 à Niamey, à l’attention des responsables des établissements pénitentiaires du Niger. Le but de cet atelier est d’élaborer un document dit ‘’menu standard en milieu carcéral’’.

Au cours des deux jours de travaux, les participants vont étudier, améliorer et valider le plan d’action et une feuille de route qui consiste à faire des propositions conséquentes pour permettre au ministre de la Justice de mettre des moyens nécessaires à la disposition des établissements pénitentiaires pour un bon fonctionnement de ces derniers. A l’issue de cet atelier des recommandations seront formulées pour un accroissement substantiel du budget du ministère de la Justice, notamment en ce qui concerne le volet alimentation des détenus.

Lors de l’ouverture des travaux, le représentant du ministre de la Justice, Garde des sceaux M. Sada Moussa a rappelé que cet atelier consacre la finalisation d’un long processus réunissant autour d’une thématique tous les acteurs du terrain, notamment les régisseurs et les membres de la délégation du CICR. «C’est un effort sans précédent qui vient d’être réalisé avec l’organisation de cet atelier qui est la résultante d’un processus visant à améliorer les conditions de détention, le tout participant d’une humanisation du milieu carcéral. Tout le mérite vous revient, vous du CICR pour cette louable initiative», a dit M. Sada Moussa représentant du ministre de la justice, garde des sceaux.

Auparavant, le représentant de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge M. Diego Alonso Pecho Vegas a précisé que la délégation du CICR réaffirme toujours sa disponibilité, ses capacités techniques, etc., de collaborer avec les autorités nigériennes pour tout développement et renforcement des capacités en milieu carcéral. «C’est important de clarifier que la situation nutritionnelle dans les maisons d’arrêt a connu des différents défis. Ce jour est très important pour clarifier la feuille de route qui permet aux autorités de mettre en place des programmes soutenables et des solutions durables. 2022 est aussi une année très importante pour le CICR, car, on va consolider l’assistance alimentaire des différentes maisons d’arrêts. C’est environs 4.000 détenus qui vont recevoir l’assistance des réponses de prévention mais aussi des réponses dans le cadre du traitement de la malnutrition» a déclaré M. Diego Alonso Pecho Vegas avant d’énumérer quelques accompagnements et actions menées par le Comité international de la Croix-Rouge depuis 2015 dans plusieurs maisons d’arrêt du Niger.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here