Ces autres aliments et habitudes qui peuvent nuire à votre foie

2
Ces autres aliments et habitudes qui peuvent nuire à votre foie
Ces autres aliments et habitudes qui peuvent nuire à votre foie

Africa-PressNiger. Le foie est l’un des organes de notre corps qui joue un rôle clé dans de nombreuses situations différentes. Métabolisme, synthèse des protéines, élimination des substances toxiques du sang, digestion : avec de telles tâches, il n’est pas difficile de comprendre combien il est important de veiller à ce que ce composant soit toujours en excellente santé.

Et il est tout aussi facile, compte tenu des nombreuses fonctions qu’il doit remplir, que le foie subisse quelques dommages au fil du temps, avec l’apparition de certaines maladies ou en suivant de mauvaises habitudes. Nous ne parlons pas seulement de régime alimentaire, mais aussi de modes de comportement qui n’aident certainement pas dans ce sens. C’est pourquoi nous avons décidé de vous donner un petit “guide”, diététique et autre, pour prendre soin de notre foie.

L’hypertrophie du foie est une affection assez courante, qui n’est pas nécessairement le signe d’une maladie grave. Dans tous les cas, un facteur à prendre en compte et à modifier dans le traitement de ce trouble est certainement le régime alimentaire.

Il va sans dire que le premier élément à éliminer est aussi celui qui est le plus connu comme “ennemi” du foie : l’alcool. C’est l’une des principales causes de l’hypertrophie du foie, ainsi que des divers problèmes qui peuvent affecter cet organe. Il existe cependant d’autres aliments qui sont peut-être moins associés aux problèmes de foie, mais qu’il peut être utile de limiter ou d’éliminer complètement. Voyons de quoi il s’agit.

La liste pourrait être longue, mais nous avons décidé de vous donner quelques exemples liés aux aliments les plus courants auxquels nous sommes tous exposés, dans une mesure plus ou moins grande. Et il va presque sans dire que le fait de les limiter peut également être bénéfique pour votre poids corporel. Outre l’alimentation, il est toutefois impossible de ne pas mentionner que, pour faire du bien au foie, il faut également intervenir sur certaines habitudes auxquelles nous accordons souvent peu d’importance.

L’activité physique

Il ne suffit pas de surveiller ce que nous mangeons et de contrôler strictement notre alimentation : pour éviter que le foie ne souffre, il faut veiller à pratiquer une activité physique régulière et constante. Même si dans de nombreux cas, cela peut s’avérer difficile, par manque de temps ou simplement par paresse, sachez qu’assurer au moins 30 minutes d’activité aérobique par jour est une véritable panacée.Attention aux médicaments. Sans remettre en cause la nécessité de prendre des médicaments lorsque notre médecin nous les prescrit pour certaines maladies, il est important de se rappeler de ne pas en abuser ou de se soigner soi-même. Non seulement cela peut être risqué dans certains contextes, mais cela peut aussi interférer avec des problèmes et des prédispositions existants. Le foie, étant un organe chargé de filtrer les substances que nous absorbons, peut également être affecté par la prise de certains médicaments. Un exemple ? Le célèbre paracétamol, un analgésique et antipyrétique très répandu : son utilisation, si elle n’est pas strictement nécessaire, peut être problématique pour notre foie. Si on l’associe à l’alcool, on soumet donc notre glande filtrante à un véritable surmenage.

En bref : étant donné l’importance de cet organe, il faut tenir compte du fait qu’il existe une série d’habitudes, d’aliments ou de médicaments qui peuvent le solliciter excessivement, et agir en conséquence.

Comme toujours, nous vous rappelons que cet article a un but purement informatif, et que pour toute pathologie, doute ou conseil, il est toujours bon de contacter un spécialiste ou votre médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here