Lutte contre la fraude des hydrocarbures : Incinération de cinq (5) véhicules saisis utilisés par les trafiquants

2
Lutte contre la fraude des hydrocarbures : Incinération de cinq (5) véhicules saisis utilisés par les trafiquants
Lutte contre la fraude des hydrocarbures : Incinération de cinq (5) véhicules saisis utilisés par les trafiquants

Africa-Press – Niger. Une équipe de la Police Nationale a été dépêchée hier dans le département de Balleyara et à Sorrey (Tilabéri) où elle a procédé à l’incinération de cinq véhicules utilisés dans le transport du carburant fraudé. Ces véhicules ont été saisis le 7 janvier dernier transportant 536 bidons de 25 litres impliquant 11 individus. Cette initiative soutenue par les autorités nigériennes entre dans le cadre de la lutte contre ce phénomène récurrent qui a des conséquences sur l’économie et le développement du pays. La cérémonie d’incinération s’est déroulée en présence des autorités administratives et coutumières de la région de la Tillabéri et celles de Niamey, ainsi que des responsables des Forces de défense et de sécurité.

Selon une note d’information de la Police nationale, le 7 Janvier 2022, ses éléments en poste à la barrière de la route Loga-Balleyara ont interpellé cinq conducteurs a bord de 5 véhicules transportant 536 bidons d’essence. Ces interpellations font suite à une observation directe du Gouverneur de la région au niveau dudit poste de police. Au total onze (11) personnes sont interpellées dans cette affaire de fraude de carburant. Les investigations menées ont permis à l’équipe de recherche de savoir que ce carburant provient d’une localité d’un pays voisin. Il a ensuite été acheminé à Balleyara en empruntant par des pistes rurales jusqu’à Loga.

Selon les explications fournies sur place, les 536 bidons d’essence de 25 litre d’essence et les cinq véhicules les transportant ainsi saisis ont, sur instructions du Gouverneur de la région de Tillabéri, été mis à la disposition de la Brigade Territoriale des Douanes de Tillabéri. Après compte rendu au président du tribunal d’instance de Filingué, une procédure judiciaire a été engagée contre les intéressés et l’affaire a été transmise au tribunal d’instance de Filingué.

Présent à cette incinération au niveau du site de Sorrey, le gouverneur de la région de Niamey, M. Oudou Ambouka a salué cette prouesse des forces de défense et de sécurité au regard de l’intérêt qu’accordent les plus autorités à la lutte contre la fraude des carburants. Il a aussi salué l’engagement des FDS autour de cette cause avant de les encourager au nom des autorités. Pour le gouverneur de la région de Niamey, la fraude de carburants est un danger qui menace la sécurité de la population compte tenu du risque que cela comporte. Le gouverneur de la région de Niamey a rappelé que le plus souvent les carburants fraudés sont cachés à l’intérieur des habitations, ce qui constitue une menace pour la sécurité des personnes. C’est pourquoi, il a souligné la nécessité de lutter contre ce fléau. M. Oudou Ambouka a ensuite relevé que la fraude des hydrocarbures engendre des pertes pour l’économie nationale. C’est pourquoi, il a aussi demandé à la population plus de collaboration dans cette lutte qui en réalité engage tous les citoyens afin de stopper l’hémorragie que la fraude de carburant peut provoquer dans économie nationale.

Abondant dans le même sens, le secrétaire général du département de Balleyara, M. Moussa Seydou Aghaly a dit que la fraude des carburants freine l’économie et le développement d’un pays. «Nos plus hautes autorités ont pris l’engagement de mettre fin à cette pratique. Nous voulons donc l’accompagnement des populations car les stations d’essence sont construites à travers le pays pour satisfaire le besoin en carburant des consommateurs», a-t-il ajouté. Selon le Secrétaire général du département de Balleyara, l’utilisation des stations évitera des risques liés à l’utilisation du carburant provenant de la fraude. Par ailleurs, il a invité la population notamment les jeunes à accompagner l’élan des autorités dans cette lutte.

Mamane Abdoulaye(Onep), Envoyé spécial

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here