Ouverture à Tahoua de la réunion du comité technique régional (CTR) des acteurs de mise en œuvre de l’initiative 3N de la région

5
Ouverture à Tahoua de la réunion du comité technique régional (CTR) des acteurs de mise en œuvre de l'initiative 3N de la région
Ouverture à Tahoua de la réunion du comité technique régional (CTR) des acteurs de mise en œuvre de l'initiative 3N de la région

Africa-Press – Niger. Le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua M. Mahamadou Assalé a présidé ce vendredi 1er juillet 2022 à la salle des réunions du gouvernorat de Tahoua, la cérémonie d’ouverture de la réunion du comité technique régional des acteurs de mise en œuvre de l’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), de la région de Tahoua.

L’objectif assigné à cette session est d’informer les acteurs de mise en œuvre de l’Initiative 3N sur certaines problématiques afin de recueillir des propositions et mesures concrètes permettant la résolution de ces quatre défis. Quatre points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agît notamment de l’opérationnalisation des Maisons du paysan, l’exécution de NEXUS et les feux de brousse dans la région de Tahoua et enfin la réhabilitation du périmètre irrigué de Konni.

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua a tout d’abord dressé le bilan du 2é trimestre de cette année 2022, qui a été marqué selon lui par des activités de mise en œuvre de l’Initiative 3N suivantes, la mission de supervision des réalisations de l’initiative 3N conduite par le Gouverneur de la région, la tenue de l’atelier de cadrage de l’approche NEXUS de 3 frontières et la participation de la région au forum national sur les feux de brousse. La conduite de ces activités a révélé que le secteur rural est caractérisé par les défis majeurs qu’interpellent les acteurs de mise en œuvre de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et le développement agricole durable (SANDAD) dans notre région a-t-il fait savoir. Il s’agit plus précisément a-t-il souligné l’opérationnalisation des Maisons du paysan, à travers la mise à disposition de l’énergie électrique et de l’eau pour la création d’un cadre de l’exploitation optimum des sous-composantes des plates-formes des centres intégrés dans les communes.

Ainsi, après 10 ans de mise en œuvre de l’Initiative 3N dans la région de Tahoua, le déploiement progressif des éléments de la plateforme des services intégrés est acceptable dans les 44 communes et arrondissements communaux, les communes de Déoulé, Ourno, Takanamatt disposent des Maisons du paysan complètes tandis que d’autres communes disposent de ces Maisons du paysan de 5 à 8 éléments a-t-il indiqué. Le défi de l’opérationnalisation de ces plateformes reste persistant autour de la fourniture d’électricité et de l’adduction d’eau potable a-t-il affirmé. La mise en œuvre de l’approche NEXUS à Tillia a permis de déceler en plus de Tillia comme commune pilote du Nexus, la région enregistre de plus en plus des départements vivant sous la menace d’insécurité. Il s’agit du cas du département de Malbaza a-t-il expliqué.

Le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Tahoua a aussi évoqué dans son allocution la participation de la région au forum national sur les feux de brousse pour lutter contre les feux de brousse pour la sécurisation du potentiel fourrager de la zone pastorale de la région. Il a également évoqué la réhabilitation de l’aménagement hydro-agricole de Konni qui présente des inquiétudes à toutes les parties prenantes de la sécurité alimentaire et nutritionnelle avec des défis énormes à relever. Ces défis exigent de nous des actions énergiques et efficaces a-t-il préconisé pour que la région de Tahoua arrive à rendre les Maisons du paysan opérationnelles, prendre en compte la position de certains départements dans la prévention et la gestion de l’insécurité dans la région, la sécurisation efficace du potentiel fourrager des départements d’Abalak, Tchintabaraden, Tassara, et Tillia, et l’arrêt des pertes sèches qu’enregistrent les exploitants du périmètre irrigué de Konni et la situation d’extrême vulnérabilité à laquelle sont exposées les populations du département de Konni.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here