Tahoua : Ouverture d’un forum régional sur le maintien à l’école des filles des classes de CM et des niveaux de 6ème et 5ème

3
Tahoua : Ouverture d’un forum régional sur le maintien à l’école des filles des classes de CM et des niveaux de 6ème et 5ème
Tahoua : Ouverture d’un forum régional sur le maintien à l’école des filles des classes de CM et des niveaux de 6ème et 5ème

Africa-Press – Niger. Le gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa a présidé, ce vendredi 12 novembre 2021, la cérémonie d’ouverture des travaux du forum régional sur l’éducation à l’hôtel de Ville de Tahoua.

Le thème retenu pour ce forum est la contribution à la réduction des abandons et des exclusions des élèves en particulier les filles des classes de CM et 6ème et 5ème pour la pérennisation des acquis à travers les actions des comités de veille.

Ce forum vise à présenter une communication sur l’évolution des effectifs et taux de déperdition des élèves des classes de CM et ceux des niveaux de 5ème et 6ème pour les 3 dernières années.

Il vise également à identifier les défis majeurs et les opportunités communautaires qui s’offrent à la région pour améliorer la scolarisation et le maintien des élèves à l’école, à identifier les approches et les stratégies prometteuses en la matière, à renforcer la synergie d’actions entre les différents groupes d’acteurs et adopter des résolutions, à prendre des engagements, formuler des recommandations et à former les membres des fédérations départementales des comités de gestion sur la mise en place des comités de veille.

Dans son allocution d’ouverture, le gouverneur de la région de Tahoua a tout d’abord adressé ses sincères salutations à tous les participants à cette rencontre.

Le gouverneur a rappelé que ‘’l’éducation et la formation constituent la clé de voûte pour le développement économique et social de tout pays. C’est pourquoi, le gouvernement a adopté et mis en œuvre le programme sectoriel de l’éducation et de la formation (PSEF 2014-2024)’’.

‘’Cet important programme a envisagé 3 axes qui sont l’accès aux services éducatifs, la qualité des enseignements/apprentissages et la gestion et le pilotage du système’’ a-t-il poursuivi.

L’évaluation de ce programme à mi-parcours et les analyses sectorielles ont fait ressortir de nombreuses insuffisances à corriger dans le secteur.

‘’Pour réduire les échecs et les abandons massifs des apprenants, notamment au début des cycles et particulièrement chez les filles, le gouvernement a conçu et mis en œuvre pour la période de 2020-2022 un plan de transition du secteur de l’éducation et de la formation (PTSEF), a indiqué le gouverneur.

‘’A titre illustratif, environ 15% soit plus de 80000 élèves quittent l’école primaire chaque année dès le CI et près de 35%, soit 90000 élèves quittent l’école dès la classe de 6ème chaque année au niveau du secondaire’’, selon toujours le gouverneur.

C’est pourquoi, ‘’la stratégie nationale d’accélération de l’éducation et de la formation des filles et des femmes (SNAEFFF) pour la période 2020-2030 a été élaborée et mise en œuvre’’ a-t-il ajouté.

C’est aussi pour cela que, dans le cadre de la recherche des solutions idoines au phénomène de décrochage scolaire, ‘’des foras régionaux sont organisés chaque année avec l’appui de la JICA et de l’UNICEF’’ a rappelé Monsieur Issa Moussa.

Enfin, le gouverneur a rassuré de ‘’son entière disponibilité à soutenir toute initiative visant la réussite de l’école’’ et à veiller à ‘’une mise en œuvre efficace et efficiente de la politique nationale de développement du système éducatif dans la région de Tahoua tout en adressant ses sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers, en particulier l’UNICEF et l’EPT/JICA pour leur ‘’important appui pour la tenue de ce forum’’.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here