Tillabéri : Début des travaux de la réunion du Cadre Régional de Concertation des Acteurs de l’Initiative 3N, au titre de l’année 2022

1
Tillabéri : Début des travaux de la réunion du Cadre Régional de Concertation des Acteurs de l’Initiative 3N, au titre de l’année 2022
Tillabéri : Début des travaux de la réunion du Cadre Régional de Concertation des Acteurs de l’Initiative 3N, au titre de l’année 2022

Africa-Press – Niger. Le Gouverneur de la région de Tillabéri, M. Yayé Arouna a présidé ce jeudi 1er décembre dans la salle de réunion du gouvernorat de Tillabéri, les travaux de la réunion du Cadre Régional de Concertation des Acteurs de l’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), au titre de l’année 2022. C’était en présence des autorités administratives et coutumières de la région ; les Responsables des Projets et Programmes de développement ; les représentants des Agences du système des Nations-Unies ; les responsables des ONGs et Associations et plusieurs autres invités.

L’objectif de la tenue de cette session du Cadre Régional de Concertation des Acteurs (CRCA) pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et le Développement Agricole Durable est, selon le Gouverneur de la région de Tillabéri, M. Yayé Arouna, de renforcer la concertation entre différents groupes d’acteurs en vue d’une mise en œuvre adéquate de l’Initiative 3N au niveau régional ».

« D’ailleurs, a-t-il indiqué, la tenue de cette instance intervient au moment de la mise en chantier des pôles agro-industriels, qui est une déclinaison du programme de ‘’Renaissance du Niger – Acte III’’ du Président de la République et qui s’inscrit dans l’initiative 3N ».

« Cette stratégie a pour objectif global de ‘’contribuer à mettre les populations Nigériennes à l’abri de la faim et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et l’amélioration de leurs revenus’’ », a-t-il soutenu.

« Les programmes stratégiques du plan d’action de l’Initiative 3N contribuent tout à la fois à la modernisation sociale, à travers l’amélioration de l’état nutritionnel des populations ; une gestion durable de l’environnement et des bases productives; la prévention et la gestion des crises à travers le renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et l’adaptation au changement climatique et l’amélioration de la gouvernance en renforçant la dynamique et la coordination multisectorielle », a souligné le Gouverneur.

M. Yayé Arouna d’expliquer que, « l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » est une réponse aux problèmes récurrents de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays et sa mise en œuvre, a permis à notre pays d’éviter les déplacements massifs des populations et les campagnes pastorales déficitaires ».

« C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, les plus hautes autorités du pays ont instruit le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N, conformément à son mandat d’impulser les reformes, en relation avec les Ministères sectoriels concernés ».

Ainsi, « depuis 2016, sous l’égide du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N, l’Etat et ses partenaires ont conduit des réflexions inclusives ayant abouti à des reformes notamment le Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN), le Système National du Conseil Agricole (SNCA), la Stratégie Nationale d’achats locaux auprès des petits producteurs (SNALAPP) », a-t-il rappelé.

« Cette stratégie pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et le Développement Agricole Durable, fixe également les modalités de coordination et d’animation du secteur et suscite la participation de tous les acteurs étatiques et non étatiques impliqués à savoir la société civile, les organisations des producteurs dont il faut respecter les rôles et mandats et veiller à une bonne synergie dans leur intervention », a-t-il ajouté.

Le Gouverneur Yayé Arouna a, enfin remercié le Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui a permis la tenue de la présente session.

Deux (2) durant, les participants échangeront sur plusieurs thématiques notamment, le Bilan de mise en œuvre de l’Initiative 3N dans la région, le Système Alimentaire et la contribution du Dispositif National de Prévention de crise alimentaire dans le domaine de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et pastorale.

Notons que, la création des CRCA/i3N par arrêtés respectifs des Gouverneurs des Régions est intervenue au cours de l’année 2015. Le CRCA est un ‘’espace régional de dialogue dont l’objectif est d’assurer la mobilisation des acteurs régionaux et faciliter l’harmonisation des différentes interventions (projets et programmes) dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative 3N dans la région’’.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here