Zinder/Santé : Lancement du Projet Health Policy Plus (HP+)

2
Zinder/Santé : Lancement du Projet Health Policy Plus (HP+)
Zinder/Santé : Lancement du Projet Health Policy Plus (HP+)

Africa-Press – Niger. Le gouverneur de la région de Zinder a présidé, le jeudi 18 novembre dernier, la cérémonie de lancement des activités du Projet Health Policy Plus (HP+) financé par l’USAID pour couvrir les régions de Maradi et Zinder. Il a pour mandat global de renforcer et de faire progresser les priorités de politique de santé en matière de VIH, de planification familiale, de santé reproductive, de santé maternelle, néonatale et infantile.

Pour le gouverneur Amadou Laoauli Madougou, cette cérémonie s’inscrit dans la droite ligne de la vision FP 2030 du Gouvernement du Niger à travers le partenariat de Ouagadougou qui projette, d’ici la fin de l’année 2030, de faire du Niger «un pays où toutes les filles, les femmes, y compris celles en situation de vulnérabilité sont épanouies, avec des communautés engagées et des services de santé sexuelle et reproductive, de planification familiale de qualité, disponibles et accessibles partout et pour tous, en toute liberté sans aucune forme de discrimination, de coercition ou de violence». «Cette redévabilité nous interpelle a-t-il dit, à plus d’un titre sur le rôle que chaque citoyen, quel qu’en soit son statut, doit jouer pour le bien-être de la communauté», a ajouté le gouverneur de Zinder. Par la mise en œuvre du Projet Health Policy Plus (HP+), l’USAID témoigne ainsi toute sa considération à l’égard du Niger à travers ses engagements politiques pris à la rencontre du partenariat de Ouagadougou, a estimé M. Amadou Laoauli Madougou.

Le Directeur Pays de HP+, M. Abdoulaye Ousseini a assuré que sa structure appuiera le gouvernement du Niger à accroitre la demande en matière de planification familiale, en renforçant la capacité des leaders communautaires et des organisations des jeunes dans les régions de Maradi et Zinder pour mener un plaidoyer communautaire novateur et durable. «HP+ travaillera à faciliter la collaboration entre le secteur public et le secteur privé pour entreprendre des stratégies novatrices de mobilisation des ressources en faveur de la planification familiale», a précisé M. Abdoulaye Ousseini.

HP+ est un projet financé par l’USAID pour une durée de sept ans (2015-2022) attribué à Palladium Group. Il a contribué entre autres à l’élaboration et à l’adoption de la loi sur la Santé de la Reproduction au Niger, au développement des Plans d’Actions Nationaux budgétisés de planification familiale, à la Politique nationale de délégation des tâches, à la mobilisation des ressources en faveur de la planification familiale et au renforcement des capacités des organisations de la société civile y compris les leaders communautaires. Pour cette année, l’USAID a attribué à Palladium à travers son initiative de politique de santé HP+, un projet d’une année d’un montant de 1,5 Million de dollars pour renforcer l’utilisation des services de planification dans les régions de Zinder et Maradi.

Le représentant du Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales a rappelé que l’enquête démographique et de santé réalisée en 2012 souligne que le ‘’taux de prévalence contraceptive est de 12%, tandis que le Plan d’Action National PF 2013-2020 prévoit une réalisation de l’objectif de 50% à l’horizon 2020. «Cependant, l’évaluation de ce plan a ressorti un taux de prévalence contraceptive de 21% (données de Service, TRACK20) qui est loin de 50%», a-t-il précisé. «C’est dire que des succès ont été enregistrés avec 918.000 femmes qui utilisent actuellement une méthode moderne de contraception où 322.000 grossesses non désirées ont été évitées, 122.000 avortements à risque évités et 1300 décès des mères également évités», a expliqué Dr Harou Issoufou.

Le nouveau plan PF 2021-2025 prévoit un objectif de 29,3% en 2025 pour un total d’utilisatrices additionnelles de 569.913 femmes. Le projet HP+, a-t-il fait remarquer, a au cours des cinq dernières années apporté des appuis techniques et financiers importants pour la mise en œuvre du Plan de Repositionnement de la planification familiale. Dr Harou Issoufou a saisi l’occasion pour rendre un vibrant hommage au nom du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales à HP+ et à l’USAID pour le soutien multiforme accordé au Niger dans ses efforts de développement.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here