São Tomé et Príncipe demande plus de soutien international pour promouvoir l’économie bleue

5
São Tomé et Príncipe demande plus de soutien international pour promouvoir l'économie bleue
São Tomé et Príncipe demande plus de soutien international pour promouvoir l'économie bleue

Africa-Press – São Tomé e Príncipe. Le Premier ministre de São Tomé et Príncipe , Jorge Bom Jesus, a demandé aujourd’hui à Lisbonne un soutien accru de la communauté internationale pour promouvoir l’économie bleue et “corriger le déficit” d’emplois dans le pays.

« São Tomé et Príncipe aimerait beaucoup pouvoir bénéficier d’un soutien financier supplémentaire, adapté aux conditions et modalités réelles de notre pays, afin de nous permettre de consolider nos capacités pour atteindre pleinement les objectifs fixés dans le cadre du stratégie au profit de la croissance bleue, de l’initiative public-privé et corriger notre déficit en termes d’emploi et de capacité entrepreneuriale de nos jeunes, hommes et femmes », a déclaré le chef du gouvernement de São Tomé, dans son discours en plénière le deuxième jour de la Conférence des Océans des Nations Nations, qui se tient à Lisbonne.

Bom Jesus a déclaré que le “modèle de croissance en vigueur” à São Tomé et Príncipe exerce “une forte pression sur l’écosystème aquatique et les océans, ainsi que sur les droits des communautés dans les zones côtières et riveraines”, qui “invite à inverser”.

« Il est impératif que chacun, et en particulier la communauté internationale, commence à voir São Tomé et Príncipe avec les yeux pour voir, au sens de tout faire pour aider le pays à être matériellement, financièrement et institutionnellement à la hauteur de son potentiel océanique et les objectifs fixés en ce sens », a déclaré le premier ministre de Sao Tomé.

Jorge Bom Jesus a rappelé que le pays, composé de deux îles, « possède une vaste zone économique exclusive 160 fois plus grande que la surface terrestre, avec un potentiel important pour son développement économique et social, associé à une économie des océans ».

Le Premier ministre a déclaré que le parlement de São Tomé et Príncipe devrait approuver “dans les prochaines semaines” une nouvelle législation pour la “stratégie nationale de transition vers une économie bleue” à São Tomé et Príncipe.

« Je vous assure que peu de temps après l’approbation de la loi par l’Assemblée nationale, plus rien ne sera comme avant. Tout ce que nous pourrons faire sera aligné sur les axes et les piliers sur lesquels repose la stratégie nationale, exigeant, tant au niveau institutionnel national que dans le plan de relation avec nos partenaires, l’alignement de ses programmes indicatifs avec notre stratégie », a-t-il ajouté. . .

Bom Jesus a laissé “l’engagement et l’engagement fermes” des autorités de son pays pour continuer “sur la voie de la mise en œuvre d’un processus de transition soutenue et résiliente” de l’économie nationale “vers l’économie bleue”. de Guinée.

« Je voudrais que vous n’oubliiez pas le phénomène de la piraterie dans le golfe de Guinée et la nécessité de lutter ensemble contre lui », a déclaré Jorge Bom Jesus.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la São Tomé e Príncipe, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here