São Tomé et Príncipe ne s’inscrira pas avant les élections

4
São Tomé et Príncipe ne s'inscrira pas avant les élections
São Tomé et Príncipe ne s'inscrira pas avant les élections

Africa-Press – São Tomé e Príncipe. La Commission électorale nationale indique qu’il n’y a pas de temps pour s’inscrire avant les élections législatives, régionales et municipales du 25 septembre. L’opposition avait demandé l’inscription de nouveaux électeurs.

Le président de la Commission électorale, José Carlos Barreiro, a déclaré ce mercredi (29.06) qu’il n’y avait plus de temps pour effectuer le recensement national, avant les élections.

“Nous avons analysé cette question en plénière et nous sommes arrivés à la conclusion, entre tous les membres, qu’il était nécessaire de faire le recensement. Tout le monde s’accorde à dire que cela était nécessaire, mais qu’il n’y a pas de temps matériel possible pour effectuer le recensement maintenant. “, a déclaré le responsable. dans des déclarations aux journalistes.

Selon José Carlos Barreiro, « une avance minimum de six mois » est nécessaire pour effectuer le recensement.

“Comme nous sommes à moins de trois mois des élections, nous n’avons pas pu faire l’inscription des électeurs pour les prochaines élections du 25 septembre. Nous avons fait une série de simulations pour voir si ce serait possible et nous sommes arrivés à la conclusion que ce n’est pas.”

Le recensement nuit-il au parti au pouvoir ?

L’Action démocratique indépendante (ADI), le plus grand parti d’opposition, et l’Union pour le changement et le progrès de Príncipe ont demandé qu’un recensement soit effectué avant que la date des élections ne soit fixée. Malgré cela, le président de la République, Carlos Vila Nova, a décidé d’avancer avec la date du 25 septembre.

L’opposition soupçonne qu’il n’y a aucun intérêt à inscrire de nouveaux électeurs, ce qui pourrait la favoriser lors des urnes. Pour l’instant, l’ADI n’a pas commenté la position de la Commission électorale nationale.

Dans une première réaction, Danilo Santos, leader du banc au pouvoir MLSTP/PSD, a réitéré ce que le parti avait déjà dit par le passé. “Que, techniquement, il n’y avait pas de place pour l’inscription. Au vu de la législation en vigueur, il n’y a aucun moyen de mettre à jour la liste électorale. Nous sommes en période électorale, la mise à jour dans ce moule ne rentre pas.”

Ainsi, les 123 000 électeurs inscrits aux élections présidentielles de l’an dernier votent aux élections législatives et municipales du 25 septembre.

Le président de la Commission électorale nationale, José Carlos Barreiro, déclare que les préparatifs ont déjà commencé : « Nous avons approuvé la carte du calendrier de nos actions, que nous rendrons public à travers les médias, et nous avons déjà désigné tous les districts, régionaux et coordonnateurs de la diaspora”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la São Tomé e Príncipe, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here