Dakar : Xavier Ricou et la passion du patrimoine

3
Dakar : Xavier Ricou et la passion du patrimoine
Dakar : Xavier Ricou et la passion du patrimoine

Africa-PressSenegal. Ancien directeur des travaux à l’Agence nationale des grands travaux, l’architecte goréen Xavier Ricou se désole de voir disparaître certains vieux bâtiments et sites emblématiques de la capitale sénégalaise.

dans ce dossier

Sénégal : Dakar, la grande métamorphose

Ombragé et arboré, le grand patio de la bâtisse coloniale située rue Félix-Faure, en plein centre de Dakar, est à l’abri de l’agitation du Plateau. Un cadre qui a valu à l’hôtel Saint-Louis-Sun de servir de décor au film Pour Aïcha, réalisé par Oumar Sissoko, au début des années 2000. « J’ai l’habitude de donner mes rendez-vous ici », explique Xavier Ricou, dont le bureau est pourtant à deux pas. Une petite plaque de fer à l’entrée du bâtiment indique que le lieu est classé au patrimoine national. « C’est un grand problème pour le propriétaire », sourit Xavier Ricou.

En effet, les bâtiments classés sont protégés par le ministère de la Culture et leurs propriétaires soumis à certaines règles. Mais jusqu’à quand ? « Désormais, le sol vaut plus cher que les bâtiments qui s’y trouvent », se désole Xavier Ricou. Aussi, en dépit de la protection de l’État et de leur intérêt historique, ces vestiges de l’époque coloniale risquent de disparaître peu à peu du paysage urbain dakarois au profit d’immeubles modernes.

Appétit des promoteurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here