Fatick : “La chasse de Diobaye” va être inscrite au patrimoine culturel national

3
Fatick :
Fatick : "La chasse de Diobaye" va être inscrite au patrimoine culturel national

Africa-Press – Senegal. Le maire de la commune de Fatick, Matar Bâ, dit avoir demandé et obtenu l’inscription, au patrimoine culturel sénégalais, de “la chasse de Diobaye”, un rite traditionnel sérère de protection contre les mauvais esprits et les calamités.

“J’ai saisi le ministre de la Culture, Abdoulaye Diop, pour que la chasse de Diobaye soit inscrite au patrimoine de la culture du Sénégal”, a-t-il avancé samedi à l’issue d’une rencontre avec le comité d’organisation de l’édition 2022 de ce rite de la communauté sérère du Sine.

Le ministre de la Culture “a donné une suite favorable à cette requête, maintenant il reste à mener la procédure pour y arriver”, a-t-il dit à des journalistes.

La chasse de Diobaye est un rite organisé chaque année à l’approche de l’hivernage par les habitants de Ndiaye-Ndiaye, un quartier de la ville de Fatick, seule communauté sérère à perpétuer cette tradition historique, lit-on dans un document remis à des journalistes.

“L’objectif de ce rite, ajoute le document, est de protéger les populations contre les mauvais esprits et les calamités”. La veille de la cérémonie, les initiés se rendent en brousse pour chasser un animal qui leur est désigné quelques temps plus tôt.

Le lendemain, jour de la cérémonie, les chasseurs arrivent avec leur trophée de chasse et se rendent jusqu’à la maison du chef, au rythme de chants et de tirs au fusil, poursuit le document.

Le cortège de chasseurs se rendra ensuite jusqu’au fromager sacré du quartier dont ils vont faire le tour sept fois, explique le document. L’édile de Fatick a appelé à la préservation de cette tradition. “Il ne faut pas qu’on perdre cette tradition historique”, a-t-il déclaré.

Selon lui, l’inscription de ce rite au patrimoine culturel du Sénégal pourrait contribuer à ouvrir davantage la commune de Fatick sur le monde et à vendre la ville, a-t-il estimé.

La commune a remis au comité d’organisation une enveloppe financière et des denrées alimentaires pour la prise en charge des participants à ce rite dont la cérémonie est prévue cette année dimanche et lundi.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here