Evènements de Février-Mars: Le M2D présente son mémorandum cet Après-Midi

1
Evènements de Février-Mars: Le M2D présente son mémorandum cet Après-Midi
Evènements de Février-Mars: Le M2D présente son mémorandum cet Après-Midi

Africa-PressSenegal. Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) procède ce mercredi à la présentation de son Mémorandum sur les événements survenus aux mois de février et mars 2021, annonce un communiqué transmis à l’APS.

Ce document sera présenté lors d’une conférence de presse prévue à partir de 15h30 au City Business Dakar ‘’en présence de tous les membres du mouvement’’.

L’interpellation du député et opposant Ousmane Sonko, visé par une plainte pour “viols répétés et menaces de mort”, avait suscité une vague de manifestations à l’origine d’une explosion de violence rarement enregistrée au Sénégal.

Les échauffourées ayant opposé pendant plusieurs jours les forces de sécurité à des jeunes ont provoqué une dizaine de morts à travers le territoire sénégalais.

Les dignitaires religieux, musulmans et chrétiens, avaient été mis à contribution pour ramener le calme et l’apaisement. Cette médiation avait débouché sur la remise en liberté de plusieurs personnes arrêtées dans le cadre de ces évènements.

Le gouvernement a déjà présenté son Mémorandum sur ces évènements et annoncé la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour ‘’rétablir la vérité et situer les responsabilités’’.

“Le gouvernement du Sénégal annonce la mise sur pied d’une commission indépendante et impartiale pour rétablir toute la vérité, dans une dynamique de paix et d’apaisement, car la vérité pour que justice soit faite, est un élément qui conforte aussi l’Etat de droit et notre volonté de vivre en commun”, avait déclaré lors d’une conférence de presse du gouvernement le ministre des Forces armées.

“Cette commission qui est la meilleure façon de situer les responsabilités, sera ouverte pour plus de transparence et d’équité, à l’opposition et aux membres de la société civile”, avait-t-il expliqué lors de cette rencontre avec la presse dénommée “Le gouvernement face à la presse”.

Le but visé est de “rétablir la vérité et situer les responsabilités afin de permettre à l’Etat de tirer toutes les conséquences de droit sur les événements douloureux ayant occasionné plusieurs morts, de nombreux blessés et plusieurs dégâts matériels”.

Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D), un regroupement d’acteurs se réclamant de l’opposition et de la société civile, avait indiqué avoir ‘’pris acte’’ de la décision du gouvernement de mettre sur pied une commission d’enquête indépendante sur les manifestations du mois de mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here