Hub aérien sous-régional : l’ANACIM mise sur les nouvelles technologies

5
Hub aérien sous-régional : l’ANACIM mise sur les nouvelles technologies
Hub aérien sous-régional : l’ANACIM mise sur les nouvelles technologies

Africa-PressSenegal. L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) mise sur les nouvelles technologies pour aider les autorités sénégalaises à atteindre l’objectif visant à ‘’positionner l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) comme le premier hub aérien de la sous-région ouest-africaine’’, a déclaré son directeur général, Sidy Guèye.

Rappelant que ’’l’ANACIM a un rôle de régulateur et de superviseur’’, il a souligné qu’avec la récente adoption du projet hub aérien, il a été assigné à un certain nombre de sous-projets l’objectif de ‘’contribuer à offrir la meilleure qualité de services possible’’.

Ceci inclut l’utilisation des nouvelles technologies au niveau de l’aérogare de l’’AIBD pour permettre aux passagers de s’auto-enregistrer, a-t-il indiqué, mercredi, lors d’une visite du ministre du Tourisme et des Transports aériens. Alioune Sarr était venu constater de visu l’état de la préparation du lancement du premier vol de la compagnie nationale Air Sénégal vers les États-Unis d’Amérique.

A en croire le DG de l’ANACIM, tout est fin prêt pour démarrer la ligne Diass-New-York-Washington, reconnaissant néanmoins qu’il restait quelques points à améliorer.

’’Ces points à améliorer sont liés aux dispositions que les différents services de la plateforme aéroportuaire doivent prendre pour permettre aux passagers d’avoir la meilleure expérience possible au niveau de l’’AIBD’’, a-t-il fait savoir.

Estimant qu’il faut renforcer l’autorité de l’ANACIM, le directeur général de l’’AIBD, Doudou Ka, affirme qu’on ne peut pas être un hub aérien sans une autorité d’aviation civile forte et capable d’être respectée par tous les acteurs.

’’Nous ne pouvons pas être un hub sans une compagnie aérienne forte. Et cela constitue l’objectif majeur avec un aéroport qui devient un acteur majeur dans la sous-région ouest-africaine’’’’, a ajouté M. Kâ.

Le DG de l’’AIBD a, par ailleurs, fait savoir que la visite du ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a permis d’exposer les problématiques et les enjeux de l’aéroport et l’ambition d’accompagner Air Sénégal à être la première compagnie aérienne sous-régionale.

’’L’ambition de faire de l’AIBD le premier hub est certaine, réaliste et réalisable. Pour y arriver, il faut être premier partout, notamment en termes de qualité de services. Nous avons bien pris note des recommandations, observations et orientations du ministre, que nous allons mettre en œuvre dès cette semaine’’, a promis Doudou Kâ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here