Malick Gackou (GP) : “À présent, il nous faut sauver le Sénégal, et cela n’a pas de prix”

1
Malick Gackou (GP) :
Malick Gackou (GP) : "À présent, il nous faut sauver le Sénégal, et cela n'a pas de prix"

Africa-PressSenegal. C’est un appel pour l’unité de l’opposition. Surtout en perspective des élections locales prévues au mois de janvier prochain. A Kaolack où il se trouve présentement pour une tournée politique, le président du Grand parti (GP) Malick Gackou a déclaré qu’à présent, “il nous faut sauver le Sénégal, et cela n’a pas de prix”.

“Le Sénégal vit une crise socio-économique sans précédent, exacerbé par la pandémie de la Covid-19. Les difficultés vécues par les populations ont entraîné un mal-vivre qui a installé une vive tension sociale avec une accélération sans précédent de la paupérisation et des inégalités”, a-t-il affirmé dans un communiqué parcouru par Seneweb, ce jeudi 10 juin.

A l’en croire, le point culminant a été les récentes évènements du mois de mars dernier qui ont basculé le pays dans une violence inouïe qu’il serait dangereux de ne pas décrypter.

En effet, celle-ci traduit la forte aspiration du peuple souverain au changement. “Devant l’impérieuse nécessité de la réaliser, l’opposition n’a d’autre alternative que de s’unir. C’est tout le sens de l’appel historique que j’adresse depuis le Saloum à toutes les forces vives de la nation, pour une unité intégrale de l’opposition, des mouvements citoyens et de la société civile”, a soutenu le patron du GP.

Malick Gackou ajoute : “Cette union sacrée devra servir de déclic pour sonner le glas du régime de Macky Sall dès le 23 janvier 2022 et abréger les souffrances du peuple sénégalais fortement préoccupé par l’instauration d’une société démocratique, libre, solidaire qui sera l’amorce d’une ère de progrès et de développement économique et social pour notre pays.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here