UGB : vers la réouverture du Master de réalisation documentaire et création

4
UGB : vers la réouverture du Master de réalisation documentaire et création
UGB : vers la réouverture du Master de réalisation documentaire et création

Africa-Press – Senegal. Le directeur de la Cinématographie du Sénégal, Germain Coly, a annoncé, mardi, à Saint-Louis (nord) la réouverture prochaine de la section de formation en image de création de l’Université Gaston Berger (UGB).

‘’Nous allons poursuivre la collaboration avec l’Université Gaston Berger de Saint-Louis pour reprendre et continuer à développer le Master en réalisation de documentaire’’, a-t-il déclaré à l’ouverture du 13e Festival international du film documentaire de Saint-Louis.

S’exprimant lors d’une cérémonie organisée devant un parterre de cinéphiles à la place Baya Ndar (ex-Place Faidherbe) Coly a insisté sur le fait que le ministère de la Culture travaillait pour la reprise du Master suspendu depuis 2017 à l’UGB après retrait des partenaires.

‘’Nous allons rencontrer très prochainement les porteurs du projet pour voir comment remettre en place ce master 2 de l’université Gaston Berger de Saint-Louis et lever toutes les difficultés qui avaient sont arrêt. Nous allons intensifier les discussions pour que cela se règle bientôt ’’, a assuré le directeur de la Cinématographie du Sénégal.

Il a ainsi fait part de l’engagement des pouvoirs publics à accompagner la reprise de ce Master. Selon lui, le ministère de la Culture par le biais du Fonds de promotion cinématographique et audiovisuelle, accorde de l’importance à la formation en liaison avec des universités.

‘’La feuille de route c’est de travailler et d’insister sur les questions liées à la formation, voire comment insister sur ces sujets pour que les jeunes puissent être préparés à ces métiers très exigeants et qui demandent beaucoup de rigueur’’, a-t-il expliqué.

Il a de nouveau fait part de la disponibilité du ministère de la Culture à accompagner le Saint-Louis’Docs, ‘’un festival qui permet de réunir à Saint-Louis des jeunes et des cinéastes venant d’un peu partout avec des films d’Afrique et d’ailleurs, montrant une autre vision de notre continent’’, a-t-il souligné.

Le master 2 de l’UGB a joué un grand rôle dans le développement de ce festival, a-t-il en espérant sa réouverture l’année prochaine.

Le master de Réalisation documentaire de création (Master RDC) est le produit de la coopération entre l’Université Gaston Berger, l’Université Stendhal de Grenoble 3, la Région Rhône-Alpes et l’Association Ardèche Images/ Africadoc.

Cette association initiatrice de ce partenariat a développé depuis 2000 un programme de formation à l’écriture documentaire sur le continent, un maillon essentiel de la formation de la nouvelle génération de cinéastes du continent africain.

Le Master fut hébergé à l’Ufr des lettres et sciences humaines, à sa création, en octobre 2007, puis transféré à l’Ufr des civilisations, des religions, des arts et de la communication (Ufr CRAC) en décembre 2014.

En 10 ans, plus de 90 jeunes cinéastes documentalistes africains ont été formés grâce au Master 2 de Saint-Louis. Parmi eux figurent la réalisatrice nigérienne Aïcha Macky et son compatriote Sany Magori actuellement directeur de la Cinématographie du Niger.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here