Vernissage de l’expo-photo “Sur les sentiers de l’agroécologie africaine’’, jeudi

3
Vernissage de l’expo-photo
Vernissage de l’expo-photo "Sur les sentiers de l’agroécologie africaine’’, jeudi

Africa-Press – Senegal. Le mouvement Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAS) organise, jeudi à partir de 18h, à Ngor Diarama, le vernissage de l’expo-photo “Sur les sentiers de l’agroécologie africaine’’, a appris l’APS des organisateurs.

Cette exposition entre dans le cadre de la Conférence Intensification durable, expliquent-ils, dans une note de présentation. Selon eux, elle “retrace le parcours de celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour poser les bases d’une transition agroécologique en Afrique subsaharienne’’.

Ils rappellent que l’Afrique ‘’est confrontée à un défi sans précédent : construire avant 2050 un nouveau modèle agricole capable de nourrir plus d’un milliard de bouches, tout en protégeant la biodiversité et le climat’’.

L’exposition DyTAES revient à Dakar après avoir été présentée au Sommet Afrique-France (Montpellier, 4-8 octobre 2021) et au World Leader Summit dans le cadre de la COP26 (Glasgow, 1-2 novembre 2021).

Selon les organisateurs, ‘’cette exposition offre un regard objectif sur les enjeux contemporains qui traversent le monde agricole africain et sur les promesses portées par l’agroécologie’’.

Ils soulignent que l’agriculture africaine ‘’est plus que jamais menacée par le changement climatique et la pression sur les ressources de base comme l’eau, la terre ou la diversité végétale’’.

‘’Le modèle agricole conventionnel, qui repose sur l’utilisation d’intrants, paraît productif sur le court terme mais aboutit in fine à une impasse économique et écologique’’, font-ils remarquer.

Ils indiquent que face à l’horizon qui s’assombrit, ‘’un certain nombre de pionnières et pionniers se sont engagés sur les sentiers de l’agroécologie, afin de repenser en profondeur leurs manières de produire, échanger et consommer’’.

Il s’agit d’agriculteurs, de chercheurs, d’agents de développement, de leaders politiques, des ‘’avant-gardistes’’ qui ‘’innovent dans leur champ de brousse, leur jardin de case ou leurs laboratoires afin de construire un modèle agricole et alimentaire plus durable pour demain’’.

Les organisateurs rappellent aussi que le Sénégal ‘’est souvent présenté comme un pays modèle en matière d’agroécologie’’. En effet, depuis les années 1970, ‘’nombre de personnes œuvrent dans ce sens et parviennent à des résultats encourageants’’.

Ils rappellent qu’en 2019, le Sénégal ‘’a été mis sur le devant de la scène internationale avec l’émergence d’un mouvement social appelé la Dynamique pour une transition agroécologique au Sénégal (DyTAES)’’.

Selon eux, la DyTAES ‘’a réussi l’exploit de fédérer l’ensemble des acteurs de l’agroécologie sénégalaise dans le but d’accompagner l’État dans la construction d’une politique de transition agroécologique’’.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here