Trafic de visas : Les jeunes de la mouvance présidentielle taclent Y’en a marre

2
Trafic de visas : Les jeunes de la mouvance présidentielle taclent Y’en a marre
Trafic de visas : Les jeunes de la mouvance présidentielle taclent Y’en a marre

Africa-Press – Senegal. Après leur première rencontre, la semaine dernière à Thiès, le Collectif des jeunes de la grande majorité présidentielle (CJGMP) était en tournée dans la région de Louga.

Moustapha Ndiaye et ses amis en ont profité pour se prononcer sur l’affaire de trafic de visas qui a conduit à l’arrestation Kilifeu et de Simon, membres du mouvement Y’en a marre.

Ces jeunes de la mouvance présidentielle, qui s’érigent en bouclier du président Macky Sall contre ses détracteurs, tirent sur le mouvement dirigé par Aliou Sané.

‘’C’est des types dangereux qui ne représentent absolument rien dans ce pays. Ils veulent occuper l’espace médiatique pour se refaire une virginité qu’ils ont perdue depuis que leur deal sur les visas et passeports diplomatiques a été découvert’’, charge Moustapha Ndiaye, le président du CJGMP.

Ce dernier d’ajouter : ‘’Les gens ont découvert qu’ils exerçaient des deals sur les honnêtes citoyens en procédant à des trafics de toutes sortes. Nous allons leur faire face, la prochaine fois qu’ils s’aventurent à organiser des marches ou autres.’’

Les membres du Collectif des jeunes de la mouvance présidentielle, qui ont vanté les réalisations de leur leader, notamment dans la région de Louga, comptent répondre à l’appel du khalife de Médina Baye qui demande le retour des jeunes vers les champs.

«Les jeunes membres du collectif apprécient et comptent appliquer à la lettre toutes les recommandations du khalife de Kaolack», promettent-ils.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here