Mairie de Rufisque : Le chargé de mission à la Présidence Matar Ndoye plébiscite Ismaïla Madior Fall et dénonce les micmacs d’Oumar Guèye

4
Mairie de Rufisque : Le chargé de mission à la Présidence Matar Ndoye plébiscite Ismaïla Madior Fall et dénonce les micmacs d'Oumar Guèye
Mairie de Rufisque : Le chargé de mission à la Présidence Matar Ndoye plébiscite Ismaïla Madior Fall et dénonce les micmacs d'Oumar Guèye

Africa-PressSenegal. Chargé de mission à la présidence de la République et responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Rufisque, Matar Ndoye vante, dans un entretien avec Wa Grand Place, les qualités qui donnent une nette longueur d’avance au professeur de droit et ministre d’État Ismaila Madior Fall sur les prétendants déjà déclarés, ou encore dans les buissons, pour remplacer le libéral Daouda Niang à la mairie de Rufisque.

Matar Ndoye de marteler : “Ismaila Madior Fall est non seulement une chance pour Rufisque, mais il est le meilleur profil pour diriger la mairie de Ville de Rufisque. Malheureusement, l’Alliance pour la République est mal gérée à Rufisque où la majeure partie des responsables sont ostracises. Nous n’accepterons pas que la débâcle des élections locales de 2014 se reproduise”.

Jugeant utile, afin que nul n’en ignore, d’éventrer certaines pratiques peu orthodoxes de nature à fragiliser le camp présidentiel et à vendanger gravement ses chances au soir du scrutin du 23 janvier 2022, Matar Ndoye révèle : “Un deal est en train de se tramer entre le ministre Oumar Guèye et Souleymane Ndoye pour écarter de potentiels candidats à la Ville de Rufisque”.

Pour finir, Matar Ndoye interpelle solennellement le chef de l’État : “Le Président Macky Sall a une dette envers Rufisque. Après les élections, malgré les résultats qu’il a obtenus à Rufisque, il a dégommé nos ministres, nos directeurs généraux et nos Pca. De grâce, qu’il n’en rajoute pas en nous imposant des têtes que nous ne voulons pas”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here