Partenariat pour un gouvernement ouvert : le Sénégal prépare son plan d’action

2
Partenariat pour un gouvernement ouvert : le Sénégal prépare son plan d’action
Partenariat pour un gouvernement ouvert : le Sénégal prépare son plan d’action

Africa-PressSenegal. Le Secrétaire d’Etat auprès du Garde des sceaux, ministre de la Justice, en charge de la promotion de la bonne gouvernance et ses droits humains, Mamadou Saliou Sow, a présidé mardi le démarrage des travaux d’un atelier de convergence et d’écriture du plan d’action national du Sénégal dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), a constaté l’APS.

Cette rencontre de cinq jours, ouverte à Saly-Portudal (Mbour, ouest), vise à ’’consolider’’, au plan national, les défis en matière de gouvernement ouvert identifiés lors des consultations citoyennes tenues dans les différentes régions du Sénégal, a précisé M. Sow.

’’En adhérant au PGO, en 2018, le Sénégal s’est engagé à élaborer un plan d’action national, pour promouvoir la transparence de l’action publique. C’est aussi l’ouverture à de nouvelles formes de concertation et de collaboration avec la société civile’’, a souligné Mamadou Saliou Sow.

Rappelant que le PGO est une plateforme internationale lancée en 2011 pour ’’encourager’’ les efforts visant à rendre les gouvernements ’’plus ouverts, plus responsables et plus réactifs vis-à-vis des citoyens’’, il a annoncé que le Sénégal présentera son plan d’action en décembre prochain, à Séoul, en Corée du Sud, après sa validation et son adoption en Conseil des ministres.

’’La bonne gouvernance n’est pas du ressort exclusif de l’Etat et de ses démembrements. Elle engage aussi bien les pouvoirs publics que les citoyens et interpelle tous les acteurs, étatiques comme non-étatiques. C’est l’affaire de tous !”, a-t-il insisté.

Selon le Secrétaire d’Etat, le Sénégal a fait ’’des progrès significatifs’’ en matière de bonne gouvernance, ’’même s’il subsiste encore de nombreux défis à relever’’.

’’La bonne gouvernance n’est pas une faculté, c’est une exigence pour assurer le développement socio-économique et garantir la justice et la paix’’, à fait valoir M. Sow, ajoutant que le président Macky Sall accorde une place importante à la bonne gouvernance, en tant que pilier du Plan Sénégal émergent (PSE).

’’Notre pays n’a cessé de faire des avancées significatives dans la consolidation d’un système national de redevabilité, en vue d’accompagner la bonne gestion des affaires publiques’’, a-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here