Sénégal : le parti de Macky Sall entre frustrations et divisions après le remaniement

2
Sénégal : le parti de Macky Sall entre frustrations et divisions après le remaniement
Sénégal : le parti de Macky Sall entre frustrations et divisions après le remaniement

Africa-PressSenegal. L’entrée de grandes figures de l’opposition dans la majorité présidentielle a fait grincer des dents au sein de l’Alliance pour la République (APR). Ces frustrations pourraient-elles fragiliser le parti fondé par Macky Sall ?

Ce mardi 1er décembre à Dakar, c’est jour de fête au siège du parti présidentiel. Cadres et militants de l’Alliance pour la République (APR) se sont réunis pour célébrer le 12ème anniversaire de leur formation politique. Le chant d’usage aura même été entonné par les plus courageux, en l’absence de l’invité d’honneur. Le chef de l’État et président du parti, Macky Sall, n’était en effet pas présent aux festivités. Il avait envoyé pour le représenter l’un de ses fidèles, le ministre d’État Mbaye Ndiaye.

Ce membre fondateur du parti présidentiel, aujourd’hui directeur des structures, a profité de l’occasion pour louer la « pertinence des politiques d’alliances » et la « grande coalition de la majorité présidentielle », Benno Bokk Yakaar. « Depuis huit ans, nous évoluons avec nos alliés stratégiques au pouvoir, à travers l’APR-Yakaar, Macky 2012, Benno Bokk Yakaar », a rappelé l’ancien ministre de l’Intérieur, saluant de « nouvelles arrivées » dans la majorité à la faveur du remaniement gouvernemental.

Des ralliements qui se sont logiquement accompagnés de plusieurs départs parmi les cadres de l’APR, ce qui n’a pas manqué de faire grincer quelques dents. Ces bouleversements pourraient-ils provoquer des remous susceptibles de fragiliser le parti ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here