Situation tendue au Sénégal : L’AIS compte rendre visite aux chefs religieux et politiques « pour éviter des conflits… »

4
Situation tendue au Sénégal : L’AIS compte rendre visite aux chefs religieux et politiques « pour éviter des conflits… »
Situation tendue au Sénégal : L’AIS compte rendre visite aux chefs religieux et politiques « pour éviter des conflits… »

Africa-Press – Senegal. L’Association islamique pour servir le soufisme (Ais) a fait part de son inquiétude sur la situation préélectorale marquée par des tensions au sein de la classe politique.

Par la voix de son président Mame Cheikh Mbacké, ils comptent s’armer de leur bâton de pèlerin pour tenter de prévenir sur d’éventuels conflits.

Texte in extenso :

« Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables ».

Sur la base de ce verset coranique sacré, l’Association islamique pour servir le soufisme (AIS) lance un appel urgent aux chefs religieux, aux responsables d’associations islamiques, aux dignitaires et à tous les citoyens sénégalais, pour souligner la nécessité de travailler ensemble pour maintenir la sécurité, l’unité et la stabilité de notre pays et de renoncer à la violence verbale et physique, et particulièrement, en ce moment où nous avons remarqué le degré élevé de la violence du aux divergences politiques entre les partis sur les listes électorales.

À cet égard, nous appelons le Gouvernement sénégalais à faire preuve de retenue, de sagesse et de calme face à cette crise et à respecter l’opinion de chaque citoyen qui veut s’exprimer de manière pacifique par des moyens bien connus. Nous appelons également l’opposition à faire prévaloir l’intérêt de la nation et préserver la sécurité et la stabilité du pays et appelons la justice sénégalaise à rechercher la justice, la vérité et l’équité.

De la même manière, nous appelons les médias locaux à soutenir la stabilité sociale et préserver l’unité du peuple sénégalais avec toutes ses sectes, races et orientations intellectuelles et idéologiques.

Nous, Association islamique pour servir le soufisme (AIS), affirmons notre désir de rendre visite aux chefs religieux et politiques, pour discuter avec eux sur tout ce qui touche l’intérêt du pays ainsi que les moyens pour éviter des conflits et des troubles.
Serigne Mam Cheikh Mbacké Khadim Awa Ba Président l’Association

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here