Terrorisme, migration : Ce que préconise Ismaila Madior Fall à l’échelle regionale

2
Terrorisme, migration : Ce que préconise Ismaila Madior Fall à l’échelle regionale
Terrorisme, migration : Ce que préconise Ismaila Madior Fall à l’échelle regionale

Africa-Press – Senegal. Le ministre des affaires étrangères Ismaila Madior Fall a présidé hier une rencontre préparatoire à la 6ème réunion du comité de haut-niveau sur le chantier paix-sécurité dans l’espace UEMOA. Lors son allocution, le chef de la Diplomatie a insisté sur la “nécessaire mutualisation des moyens” face au terrorisme. “Depuis un peu plus d’une décennie, notre région a été fortement secouée par le phénomène du terrorisme du fait de la facilité de déplacement des groupes armés, de l’immensité de nos frontières et des difficultés qu’ont parfois nos Etats, pris individuellement, pour en assurer un contrôle efficace”, a relevé le ministre.

M. Fall a préconisé le renforcement de “la solidarité entre les Etats membres comme principe directeur du Chantier Paix et Sécurité afin d’anéantir les périls et leur potentiel effet de contagion”.

Alors que le phénomène migratoire explose, le ministre a également appelé les pays de l’Union à faire preuve de davantage de solidarité pour faire face à cette situation humanitaire. “Des actions urgentes sont nécessaires pour aider les personnes déplacées internes et minimiser les effets pervers de leur migration forcée parmi lesquels on peut citer la déscolarisation des enfants ainsi que l’abandon des terres arables, a-t-il indiqué. Nous devons, par conséquent, nous évertuer à faire de notre union l’une des zones les plus achevées d’expression de l’humanisme en aménageant une place plus prépondérante à la mutualisation de nos potentialités, ainsi qu’à la complémentarité avec les structures de la CEDEAO et d’autres acteurs de la coopération internationale”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here