Violation de la loi sur la parité : Bakary Diédhiou pointe la complicité silencieuse des femmes parlementaires

2
Violation de la loi sur la parité : Bakary Diédhiou pointe la complicité silencieuse des femmes parlementaires
Violation de la loi sur la parité : Bakary Diédhiou pointe la complicité silencieuse des femmes parlementaires

Africa-Press – Senegal. Lors de l’examen du budget du ministère de la Femme, mardi 29 novembre à l’Assemblée nationale, le député Bakary Diéhdiou a dénoncé les violations de la parité au sein de l’institution. « Le fait marquant en 2023 c’est la violation par l’assemblée nationale dea loi instituant la parité absolue homme femme au niveau de l’article premier stipule que “La parité absolue homme-femme est instituée au Sénégal dans toutes les institutions totalement ou partiellement élective”, a-t-il estimé.

M. Diédhiou a indiqué que « l’Assemblée n’a pas respecté cette loi sur la parité et cela passe inaperçu ».

« C’est une escroquerie intellectuelle que les femmes de l’Assemblée Nationale laissent passer », a-t-il regretté.

Sur la protection des enfants contre toutes les formes de maltraitance et de discrimination dont la mendicité, le député invite la ministre de la Femme et de la Protection des Enfants, Fatou Diané, à plus d’actions notamment faveur des sans-abri. « Vous avez fait des efforts dans le département de Dakar mais nous allons vers la période de fraîcheur, il faut sortir ces mères de familles et leurs enfants de la rue ».

Il a également invité la ministre à se préoccuper du sort des femmes du monde rural : « Je voudrais vous féliciter mais je voudrais attendre que les femmes qui habitent un village de Bignona le fassent. Jusqu’ici celles qui vous félicitent sont de la ville. Lorsque les femmes qui habitent ces localités reculées vous féliciteront, je saurai que vous êtes une bonne ministre ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here