CAN 2022 : l’Algérie douchée par la Guinée équatoriale

2
CAN 2022 : l’Algérie douchée par la Guinée équatoriale
CAN 2022 : l’Algérie douchée par la Guinée équatoriale

Africa-Press – Senegal. Coup de théâtre à Douala (Cameroun). Malmenée par une vaillante équipe de la Guinée équatoriale, l’Algérie s’est inclinée (0-1) après avoir concédé un but d’Orozco (70e). Une terrible déconvenue pour le champion d’Afrique en titre, déjà tenu en échec (0-0) par la Sierra Leone mardi, et qui se retrouve en très grand danger à la dernière place du groupe E. Les Fennecs n’auront plus le choix lors de la dernière journée face à la Côte d’Ivoire et devront à tout prix l’emporter pour décrocher leur qualification en huitièmes de finale.

LE MATCH. Battue, l’Algérie au bord du précipice

L’Algérie n’a plus le droit à l’erreur. Après avoir trébuché contre la Sierra Leone (0-0) lors de son premier match de la phase de poules, le champion d’Afrique en titre fait face ce dimanche à la Guinée équatoriale au stade de Japoma à Douala (Cameroun), pour tenter de décrocher son premier succès dans la Coupe d’Afrique des Nations. Et, sur une pelouse dans un état catastrophique, ce sont les Équatoguinéens qui donnent le coup d’envoi de cette rencontre. Un début de match haché qui contraint l’arbitre guatémaltèque Mario Alberto Escobar à distribuer les premiers cartons jaunes aux Algériens Baghdad Bounedjah (3e), Ramy Bensebaïni (8e) et à l’Équatoguinéen Basilo Ndong (9e). Au quart d’heure de jeu, aucune des deux équipes n’a tenté le moindre tir, malgré une possession de balle favorable aux Fennecs (63 %).

Au retour des vestiaires, un premier changement est à signaler avec l’entrée en jeu de Luis Nlavo à la place de Oscar Safia (46e). Successivement, la Guinée équatoriale (50e) et l’Algérie (57e) se procurent de belles occasions de but, sans pour autant réussir à trouver le chemin des filets. Les deux sélections se rendent coup pour coup. Pour tenter d’injecter du sang neuf dans les rangs de son effectif, Djamel Belmadi opère à son tour trois changements. Mehdi Tahrat, Islam Slimani et Farid Boulaya remplacent respectivement Djamel Benlamri (54e), Baghdad Bounedjah (64e) et Sofiane Feghouli (64e). Et le match va finir par s’emballer. Sur coup franc, l’Algérie se procure sa plus chaude occasion de cette seconde période avec une frappe de Youcef Belaïli, passé sous le mur, qui frôle le montant de Jesus Owono (69e). Dans la foulée, le portier équatoguinéen est contraint de s’illustrer d’un arrêt reflexe pour repousser une balle de but (69e). Et de l’autre côté, la Guinée équatoriale va finir par débloquer les compteurs. Sur un corner dévié, Orozco se retrouve seul au second poteau et n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (70e, 0-1). La Guinée équatoriale exulte.

La fin de match devient irrespirable et l’Algérie part à l’assaut du camp équatoguinéen. Youcef Atal (77e), Islam Slimani (82e), Farid Boulaya (85e) et Youcef Belaïli (83e, 86e) s’essayent chacun leur tour. Mais sans succès. Complètement cuits, les hommes de Djamel Belmadi abdiquent dans le temps additionnel et subissent à leur tour les nombreux assauts du Nzalang Nacional. Ils sont même tout proches de concéder un deuxième but. Et après un dernier coup-franc, l’arbitre siffle la fin de la rencontre. La Guinée équatoriale signe une victoire historique. L’Algérie, invaincue pendant 35 matchs, est désormais aux portes de l’élimination de la Coupe d’Afrique des Nations 2022.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here