L’Intersyndicale de l’hôpital de Diourbel réclame le maintien de son pédiatre

1
L’Intersyndicale de l’hôpital de Diourbel réclame le maintien de son pédiatre
L’Intersyndicale de l’hôpital de Diourbel réclame le maintien de son pédiatre

Africa-Press – Senegal. L’Intersyndicale de l’hôpital Heinrich-Lübke de Diourbel a organisé mardi un sit-in pour réclamer le maintien au sein de cet établissement hospitalier du pédiatre Aly Mar Coundoul, affecté à l’hôpital Ahmadoul-Khadim de Touba.

‘’Ce n’est pas normal qu’on ait un service de pédiatrie avec tout ce que cela demande comme travail et qu’aujourd’hui l’on puisse tous azimuts nous dégarnir de notre chef de service de pédiatrie, Dr Coundoul, pour l’amener au nouvel hôpital de Touba’’, a déploré Matar Ndiaye, le coordonnateur de ladite intersyndicale.

Il considère cette affectation comme inopportune dans la mesure où l’hôpital de Diourbel a besoin de ‘’stabilité’’ pour dispenser des soins de qualité aux populations.

‘’Nous amputer de notre pédiatre, c’est mettre en branle le service de la pédiatrie. Cet individu fait partie des meilleurs agents au niveau de l’hôpital qui gère avec discrétion’’, a indiqué M. Ndiaye, à l’occasion du sit-in de protestation organisé par l’intersyndicale.

Les syndicalistes invitent le ministère de la Santé à procéder à des recrutements au profit du nouvel l’hôpital de Touba, et à cesser de dégarnir celui de Diourbel.

‘’Le problème, c’est que si on s’empresse d’affecter quelqu’un, on devrait au moins pouvoir nous amener un autre, mais ce n’est pas le cas. On l’affecte et il n’y a pas de remplaçant’’, a fustigé le coordonnateur de l’intersyndicale.

A l’en croire, les hôpitaux sénégalais sont plombés par ce genre de situation qui impacte les soins offerts aux populations.

‘’Voilà le genre de problème que vivent les hôpitaux et que les populations ne savent pas. Dans nos hôpitaux, le personnel n’est pas suffisant. Nous disons non pour que ces affectations puissent cesser’’, a-t-il insisté.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Senegal, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here