Prémices d’une vague de violences : Kara et ses soldats alertent et s’érigent en sentinelle de la démocratie

5
Prémices d'une vague de violences : Kara et ses soldats alertent et s’érigent en sentinelle de la démocratie
Prémices d'une vague de violences : Kara et ses soldats alertent et s’érigent en sentinelle de la démocratie

Africa-PressSenegal. L’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr avait installé, en mars dernier, un climat de violence dans le pays et poussé le pays vers le chao. Cette atmosphère délétère avait entrainé la mort de 14 personnes. Il a fallu l’intervention du khalife général des mourides pour qu’une accalmie soit observée.

Mais depuis quelque temps, le ton monte et des discours menaçants sont notés dans les sorties de certains hommes politiques. A cela s’ajoutent les agissements des supposés nervis de la mouvance présidentielle sur des manifestants, lors de la tournée économique du chef de l’Etat Macky Sall dans le Fouta.

Ces prémices d’une violence rampante ont poussé le Diwanou Bamba Feep, mouvement de Serigne Modou Kara Mbacké, a lancé une alerte à la population et aux autorités et politiciens du pays.

Pour la première fois, ce mouvement, qui s’activait dans le social, l’éducation et la religion, se prononce sur des questions de ce genre. “Nous faisons cette sortie parce qu’on a senti des signes qui peuvent conduire le pays vers une vague de violences. Nous disons aux politiciens, du pouvoir comme de l’opposition, qu’ils ont le droit de faire leurs manifestations. Mais la population a le droit d’être en paix”, a fait savoir Mounirou Sarr, Secrétaire général de Diwanou Bamba Feep, lundi lors d’une conférence de presse.

Diwanou Bamba Fepp s’érige en bouclier de la démocratie. “La situation nous interpelle. Nous n’accepterons plus que des gens poussent la population à des manifestations qui secouent la paix et la stabilité du pays. Nous devons nous inspirer de Serigne Ahmadou Bamba qui a combattu les colons sans prendre un seul bâton”, soutient Serigne Makhfouss Mbacké, fils de Serigne Modou Kara.

Les soldats de Serigne Modou Kara demandent aussi au président de République de surseoir à ses tournées économiques ou de les faire de manière sobre, pour éviter les confrontations entre les populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here