Abéché : les cadres de l’Éducation du Nord et Est sont en conclave

1
Abéché : les cadres de l’Éducation du Nord et Est sont en conclave
Abéché : les cadres de l’Éducation du Nord et Est sont en conclave

Africa-Press – Tchad. Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique en collaboration avec l’unicef organise depuis ce Mercredi 22 juin à Abéché, une consultation nationale des acteurs et partenaires du système éducatif en prélude au sommet des Nations unies sur la transformation de l’éducation au Tchad.

Cet atelier de deux jours regroupe six (6) provinces notamment l’Ennedi Est et l’Ennedi Ouest, le Sila, le wadi fira et le Ouaddaï .

C’est le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ibrahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, qui a officié la cérémonie du lancement.

L’objectif de cette consultation est de développer une vision partagée, un engagement et une cohérence de l’action auprès de toutes les parties prenantes.

Aussi, elle vise à mettre l’accent sur les changements innovants à apporter à l´éducation dans le futur, en reprise et en accélération des programmes en rapport avec les cibles des objectifs de développement durable sur lesquels le Tchad s’est aligné.

Dans son intervention, le Secrétaire Général de l’académie de l’Est, Dr Haroun Heloua, a relevé que la tenue de cette consultation permettra d’analyser l’ensemble des contraintes à la réalisation de l’ODD afin d’identifier les opportunités et approches innovatrices susceptibles d’accélérer les progrès vers l’ODD, mais également les champions susceptibles d’apporter des changements à haute échelle dans le secteur et contribuer à l’identification de sujets de plaidoyer du gouvernement vis-à-vis de ses partenaires techniques et financiers.

Pour sa part, le représentant du chef bureau UNICEF de la zone d’Abéché, Nodjimadji Valery, a précisé que dans le cadre de la 77ème Assemblée Générale des Nations unies, le Secrétaire Général des Nations Unies a annoncé qu’un sommet de la transformation de l’éducation se tiendra en septembre 2022 afin de renouveler l’engagement international en faveur de l´éducation en tenant que bien public fondamental.

Et d’ajouter que le monde connaît une crise mondiale des apprentissages qui prive des centaines de millions d’Enfants et des jeunes de leur droit à une éducation de qualité, ce qui fait que de nombreux objectifs de développement durable liés à l’éducation sont loin d’être atteints.

Lançant les travaux dudit atelier, le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ibrahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, a relevé l’importance que représente cette consultation au vu de sa portée politique et stratégique pour l’éducation au Tchad, mais également de son soutien au secteur de l’éducation au niveau mondial en rapport avec les cibles des objectifs de développement durable à faire portée sa voix pour que les réalités géographiques et socio-économique de nos provinces soient prises en compte afin de faciliter l’émergence d’une vision nationale nouvelle et ainsi transformer l’éducation d’ici à l’horizon 2030.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here