vers la validation du document stratégique de développement de l’enseignement supérieur

7
Tchad : vers la validation du document stratégique de développement de l’enseignement supérieur
Tchad : vers la validation du document stratégique de développement de l’enseignement supérieur

Africa-PressTchad. Il s’est ouvert ce mercredi 10 février 2021 à N’Djamena, un atelier de validation du document national de développement de l’enseignement supérieur, du processus d’élaboration de stratégie nationale

L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, David Houdeingar. D’après le D.G du ministère, Pr Frédéric Reounoudji, cet atelier vise à faire des propositions pertinentes relatives à la stratégie de développement de l’enseignement supérieur au Tchad. Les acteurs du secteur de l’enseignement supérieur vont évaluer et apprécier les résultats des travaux réalisés par les consultants depuis deux ans.

Ledit document présente également, les problèmes de l’enseignement supérieur, entre autres, l’insuffisance quantitative et qualitative des offres de formations au marché de l’emploi.

La massification des effectifs face à l’insuffisance des infrastructures et d’équipements, la faible valorisation de la recherche, l’incapacité des œuvres universitaires pour répondre à la demande croissante des étudiants, la faible gouvernance universitaire et à la carence criard des technologies numériques empêchant la formation et l’enseignement à distance et en ligne

Le chef de département de l’enseignement supérieur, David Houdeingar indique que : « la résolution de tous ces maux nécessitent des changements profonds et exigent des acteurs que nous sommes, un engagement ferme, des efforts soutenus afin de promouvoir un système qui soit un véritable instrument au service du développement économique ». Il souhaite qu’en dépit de la permanence des difficultés, le système d’enseignement supérieur et de sécurité et de recherche tente d’avancer en s’accrochant tant bien que mal aux dynamiques nouvelles impulsées par la modernisation. Il invite dès lors les partenaires techniques et financiers à se mobiliser davantage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here