le recensement des retraités traine, le directeur de la CNRT s’explique

5
le recensement des retraités traine, le directeur de la CNRT s’explique
le recensement des retraités traine, le directeur de la CNRT s’explique

Africa-Press – Tchad. L’enrôlement biométrique des pensionnés de la CNRT lancé le 16 juin 2022 évolue trop lentement selon les retraités qui trouvent cette opération inutile.

Mais « c’est une décision du gouvernement pour contrôler tous ceux qui émargent sur le budget de l’Etat…C’est juste un contrôle physique », explique le directeur de la CNRT, Laring Baou qui déplore toutefois la lenteur constatée.

Cette lenteur, il la justifie par un souci d’ordre technique.

Pour améliorer la situation, des stratégies sont mises en place par la CNRT.

A partir de la semaine prochaine, les pensionnés bancarisés qui se questionnent sur leur sort seront enrôlés et servis à l’agence de la CNRT de Gassi, dans le 7eme arrondissement de la capitale.

Entre-temps, si les virements sont effectués dans les comptes des autres agences provinciales, des équipes seront envoyées sur place pour le travail, selon les informations données par le directeur de la CNRT.

Mais un autre problème divise : le paiement total des arriérés.

C’est ce que Laring Baou trouve impossible car, dit-il, la CNRT n’a pas reçu la totalité des arriérés mais juste la moitié.

Stratégiquement, la caisse a décidé de payer ces arriérés pas au-delà d’un million.

« La personne qui a un arriéré de plus d’un million ne peut toucher qu’un million et le reste lui sera payé plus tard.

Par contre, ceux dont leurs arriérés ne dépassent pas un million, percevront la totalité de leur argent », clarifie Laring Baou.

« Les personnes malades et les personnalités qui ne pourront pas se déplacer pour se faire enrôler, seront recensés chez elles, si elles envoient se faire enregistrer au service social et sanitaire de la CNRT en laissant un numéro », selon le communiqué du directeur.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here