Le Tchad s’est enquis de l’expérience de financement des Pme du secteur agricole et alimentaire nigerien

3
Le Tchad s’est enquis de l’expérience de financement des Pme du secteur agricole et alimentaire nigerien
Le Tchad s’est enquis de l’expérience de financement des Pme du secteur agricole et alimentaire nigerien

Africa-Press – Tchad. Le représentant de la Fao au Tchad, Serge Tissot et le directeur général technique du génie rural et hydraulique agricole, Issa Ahmad Issa ont présidé ce jeudi 18 novembre 2021 la cérémonie de restitution du voyage d’étude sur l’expérience de financement des exploitations et des petites et moyennes entreprises du secteur agricole et alimentaire par la Banque agricole du Niger à l’hôtel la Tchadienne.
Après une mission d’échange et de partage d’expérience sur le financement des Pme par la banque agricole au Niger, la délégation tchadienne, de retour au pays a partagé ses expériences avec leurs collègues lors d’un atelier.
Cet atelier vise à mieux discuter des résultats du voyage et tirer les leçons apprises pour arriver à des recommandations et conclusions pratiques en vue préparer unplan d’actions permettant d’améliorer l’accès à un financement adapté aux besoins des exploitations agricoles et les petites et moyennes entreprises agroalimentaires. « La Fao est convaincue qu’un voyage d’étude constitue une des méthodes de formation et de renforcement des capacités des acteurs la plus pertinente, car il permet à la fois aux participants de constater de visu les résultats des expériences partagés mais également d’échanger directement avec les promoteurs pour cerner les tenants et les aboutissants y afférents », précise le représentant de la Fao Serge Tissot.
Au-delà des expériences de financement des Pme, rappelle le représentant de la Fao, « délégation s’est également intéressée à d’autres expériences, d’aussi grand intérêt pour le pays, que sont le réseau national des chambres d’agriculture du Niger (Reca) et le Centre incubateur des petites et moyennes entreprises du Niger (Cipmen) ». Pour lui, l’ensemble de ces expériences publiques et privées constituent une source diversifiée d’inspiration pour le Tchad pour avancer sur les chantiers en cours ou à venir dans le domaine de la promotion du secteur privé agricole et alimentaire.
Pour Issa Ahmad Issa, directeur général technique du génie-rural et hydraulique agricole, l’atelier est l’opportunité de partager les résultats de cette mission d’échanger. « Quelques instruments et mécanisme financiers comme le fonds de garantie, le fonds de calamité et bonification mise en œuvre par cette banque et la mise en place d’un réseau des chambres d’agriculture, constituent des bonnes pratiques que notre secteur privé peut expérimenter en matière d’accompagnement de financement par nos institutions financières », espère-t-il.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here