G5 Sahel : le Tchad envoie 1200 soldats dans la zone des trois frontières

5
G5 Sahel : le Tchad envoie 1200 soldats dans la zone des trois frontières
G5 Sahel : le Tchad envoie 1200 soldats dans la zone des trois frontières

Africa-PressTchad. Pour combattre le terrorisme dans les pays du Sahel, 1200 soldats tchadiens ont été déployés dans la zone des trois frontières, Mali, Niger et Burkina. L’information a été donnée le 15 février 2021 par le Maréchal du Tchad

En marge de la septième conférence des chefs d’Etat organisée à N’Djamena, le chef d’Etat tchadien, Idriss Deby Itno a annoncé le déploiement de 1200 militaires tchadiens pour combattre le terrorisme dans les zones des trois frontières. Notamment, le Niger, du Mali et du Burkina Faso.

Le ministre tchadien en charge des armées, Mahamat Abali Salah a déclaré : « nous sommes déjà sur le terrain », pour confirmer que les soldats sont déjà sur le terrain. Il a fait la déclaration à N’Guini, au Niger, près de la frontière avec le Tchad, en présence des ministres de la défense du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mauritanie, Burkina Faso). Les soldats présents à la frontière Tchad-Niger seront déployés dans la région du Liptako-gourma dans le cadre de la lutte anti-djihadiste.

L’envoi des troupes tchadiennes avait été annoncé un an plus tôt, au Sommet de Pau en France. Il visait à renforcer les troupes compte tenu du retrait progressif de l’armée française du sahel. Les soldats tchadiens n’ont finalement pas été envoyés dans la zone des trois frontières en 2020 parce qu’ils devaient combattre les terroristes qui sévissaient à Bohoma, dans la province du Lac au Tchad. La présence militaire a été saluée par les ministres de la défense des pays membres du G5 Sahel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here