interdiction des voitures à vitres fumées, un énième enfumage ?

4

Africa-PressTchad. Le ministère de la Sécurité publique s’est rejoui de l’observation à 60% de l’arrêté interdisant les voitures à vitres fumées et sans plaques d’immatriculation. Beaucoup de faits le désavouant malheureusement.

Rond-point Hamama, 2 juin à 20 heures. À un intervalle de cinq minutes, cinq voitures de marque Toyota V8 avec les vitres bien fumées dont trois sans plaque minéralogique sont passées, narguant en quelque sorte la police.

Au rond-point “chinois”, à environ 2 km à l’ouest du rond-point Hamama, en à peine 10 minutes nous avons dénombré environ 60 voitures de luxe sans plaques et aux vitres fumées qui ont circulé librement. Les policiers, assis sur des chaises, causaient tranquillement.

Au rond-point “aigle”, c’était la même chose. C’est-à-dire qu’en une dizaine de minutes seulement, nous avons constaté que rien n’est respecté et visiblement pas à 60%. Et ce n’est pas fini : au rond-point “Gouroun Bagar”, c’est un désordre total.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here