le décret de confinement est une “guerre que le gouvernement a déclaré au peuple” (USPR)

Africa-PressTchad. Le président du parti Union sacrée pour la République (USPR), François Djékombé, a estimé lundi que le décret n° 2585 du 31 décembre 2020 portant confinement de N’Djamena -renouvelé par un décret du 7 janvier 2021- est “une guerre que le gouvernement a déclaré au peuple tchadien”.

Pour lui, l’on ne peut pas à la fois prétendre sauver la population du coronavirus et tuer cette dernière par la faim. “De manière brusque et brutale, les habitants de la capitale se sont vus interdire toute les activités vitales ; une telle situation ne saurait être tolérée plus longtemps”, estime François Djékombé.

François Djékombé de poursuivre que, dès la publication du décret n°2585, plusieurs organisations politiques, syndicales et associatives ont décrié et mis en garde le gouvernement contre son éventuel renouvellement.

“Nous avons un gouvernement qui ne connait que le langage de la force et n’a d’égards pour personne, sinon que du mépris pour la population qu’il prétend gouverner. Il a fait la sourde oreille en renouvelant le confinement absurde, pour une semaine, depuis le 7 janvier 2021”, déplore le leader politique.

L’USPR dit “oui à des mesures pour lutter contre le Covid-19 mais non à toute décision irréfléchie et impopulaire. Oui à la sensibilisation des populations au strict respect des mesures barrières, mais non à un confinement absurde”.

Le parti UPSR appelle la population à un sit-in devant le ministère de la Santé publique le 13 janvier 2021 dès 7 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here