le PDSA exprime la déception de sa présence dans la majorité présidentielle

Africa-PressTchad. Le Parti démocratique et socialiste pour l’alternance (PDSA) a tenu une journée de réflexion ce samedi à N’Djamena. La formation politique s’interroge, à l’issue de ces assises, sur son rôle au sein de la majorité présidentielle même si elle se sent d’ores et déjà déçue par le mouvement patriotique (MPS), parti auquel elle est allié.
“Chers camarades, nous avons tenu nos engagements, cependant grande est notre déception’’, lance vertement le président de ladite formation Malloum Yoboidé Djéraki. Beaucoup de faits justifient ce désenchantement, de l’avis du président du parti. Le parti compte des élus au groupe parlementaire MPS, à l’exécutif communal de Mongo, fief de ladite formation politique, et au Cadre national de dialogue politique. Le Pdsa a aussi pris part “activement’’ aux deux foras inclusifs sur les institutions.
Plus récemment, ses militants ont accueilli le président lors de sa tournée dans le pays, notamment à Mongo. Nonobstant ces apports, le “PDSA n’a jamais participé à un gouvernement’’, pourtant des partis “qui n’ont rien apporté’’ au MPS sont impliqués dans le gouvernement.
“Pire, le parti s’est vu refuser sa place à la CENI’’ en dépit des textes juridiques lui concédant ce privilège. L’occasion est tout indiquée pour le président du PDSA de s’interroger sur ce que lui reproche le MPS. Malloum Yoboidé Djéraki reste toutefois optimiste et fidèle au régime car pense-t-il, justice sera rendue un jour.
Cette journée de réflexion vise à réfléchir de manière “salutaire’’ pour donner un élan nouveau au parti. Un comité est mis sur pied à cet effet. Il a pour mission fondamentale de recueillir les orientations des cellules provinciales pour orienter les débats des assises du parti prévues le 20 janvier 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here