le préfet de la Kabbia en mission d’apaisement dans le village Bélé

2

Africa-PressTchad. Accompagné d’une forte délégation, le préfet de la Kabbia, Abdoulaye Abdallah Nassour, dans la province du Mayo Kebbi Est, s’est rendu dans le village Bélé, théâtre de conflit intercommunautaire l’année dernière. L’objectif était de résoudre le problème de la limite qui opposait alors, les agriculteurs et les éleveurs, et ayant occasionné des pertes en vies humaines. Sur le terrain, le préfet a tout d’abord demandé l’ancienne limite, puis, celle réclamée par les éleveurs.

Après avoir évalué la réalité sur le terrain, il s’est entretenu avec les deux communautés. Il leur a prodigué des sages conseils, leur rappelant que dans la vie, il y a toujours des problèmes, mais ce sont les hommes qui doivent s’assoir pour trouver une solution à ce qui les opposent et les divisent, dans leur milieu de vie. Puis, il leur a demandé de cultiver l’amour, la paix et la cohabitation pacifique. Car, sans cela, il n’y a pas développement, a-t -il ajouté. En outre, le préfet exhorte les communautés à respecter l’autorité de l’Etat, et à respecter les limites pour qu’il n’y ait plus de malentendus entre les communautés.

Convaincues des propos de l’autorité administrative, les deux parties (agriculteurs et éleveurs) sont tombées d’accord et acceptent d’enterrer leur hache de guerre. Ainsi, pour matérialiser cela d’une manière historique, un procès-verbal de consolidation a été établi pour la circonstance. Les autorités et les parties prenantes ont apposé leurs signatures au bas du document, pour mettre définitivement un terme à ce conflit dans cette portion de la Kabbia.
C’était en présence des chefs traditionnels du département, d’un député de la circonscription, des sous-préfets de Berem et de Pont-Carol, des représentants des confessions religieuses, des représentants des entités de gestion de conflits agriculteurs-éleveurs, des représentants des communautés, des responsables des forces de défense et de sécurité, ainsi que la population du village Bélé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here