le Tchad dans le viseur de la CAF

Africa-PressTchad. La Confédération africaine de football  (CAF) menace de sanctionner le Tchad. Elle demande qu’un rapport détaillé sur la situation actuelle du football tchadien lui soit communiqué en urgence.
La CAF n’est pas contente de la situation du football tchadien et elle le fait savoir. Elle dit dans une correspondance adressée à la FTFA être inquiète de la situation actuelle. Selon cette correspondance, l’instance affirme avoir constaté des ingérences du ministère des sports dans les affaires de la fédération. Et qualifie ces agissement de graves violations des statuts de la CAF et menace de suspendre le Tchad.
En effet, cela fait pratiquement un mois que la Fédération tchadienne de football association (FTFA) a tenu son assemblée générale élective. Une AG qui a reconduit, malgré des contestations, le bureau sortant présidé par Mouctar Mahmoud. A la veille de cette échéance qualifiée de mascarade par les détracteurs de Mahmoud, le ministère des sports a annoncé le retrait provisoire de la délégation du pouvoir à la FTFA. Une décision qui empêche cette fédération d’organiser et de participer à toute compétition au nom du Tchad.
Aussitôt, les clubs tchadiens engagés dans la campagne africaine sont sommés de renoncer au tournoi.  Le champion du Tchad, Gazelle  qui devrait quitter N’Djamena pour Le Caire, en Égypte a été interdit de quitter le territoire tchadien. Il sera au tour de Renaissance FC de se voir empêcher d’accéder au stade Idriss Mahamat Ouya. Le retrait des clubs tchadiens a provoqué la colère des fanatiques du football. « On ne fait pas les omelettes sans casser les œufs », telles sont les indiscrétions lâchées au niveau du ministère des sports.
Selon nos sources au ministère, la CAF est dans sa logique. Mais le Tchad est un Etat souverain. D’après ces sources, le plus important est que la CAF ait demandé qu’un rapport détaillé de la situation actuelle lui soit communiqué en urgence.
Du côté de la fédération c’est silence radio, il a été même souhaité de passer sous silence ce courrier qui étale au grand jour la fragilité de la fédération. Avec cette menace de suspension qui pend sur sa tête, la FTFA risque gros, l’arrêt de la subvention de la CAF pourrait lui être fatale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here