un pré-forum sur la refondation du système éducatif

3

Africa-PressTchad. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Kosmadji Merci, a ouvert ce jeudi 10 juin à Kélo, le pré-forum de l’éducation placé sous le thème : “la redynamisation de l’école tchadienne”.

L’école tchadienne est malade, il lui faut de remède pour retrouver ses lettres de noblesse. C’est dans ce sens que les acteurs de l’éducation nationale se sont donnés rendez-vous à Kelo pour réfléchir et diagnostiquer tous les problèmes de l’école tchadienne.

Pour le chef du personnel de la délégation de l’éducation nationale de la Tandjilé, Djimti Tendé, représentant le délégué, les maux qui minent ce système éducatif sont nombreux et perceptifs. Pour ce faire, il invite ses collègues à un travail serein.

Le recteur de l’académie du Sud-Ouest, Pr. Banbo Benbanto Anti Pass, a identifié quelques problèmes qui minent l’école tchadienne. Entre autres : le manque de niveau de certains enseignants et l’immixtion de certains hommes politiques dans le système éducatif, pour ne citer que ceux-là.

Ouvrant les travaux, le ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Kosmadji Merci, a indiqué que la mission première de l’école tchadienne est le creuset de l’unité nationale. Kosmadji Merci exhorte les participants à être attentifs et assidus aux afin d’identifier les vrais problèmes de l’école tchadienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here