le Parti Réformiste inaugure son siège au Ouaddaï

7
le Parti Réformiste inaugure son siège au Ouaddaï
le Parti Réformiste inaugure son siège au Ouaddaï

Africa-Press – Tchad. Le président du Parti Réformiste, Yacine Abdramane, a officiellement inauguré le bureau provincial de sa formation politique dans le Ouaddaï. L’ouverture a eu lieu le 31 octobre 2021 à Abéché au sein du siège social situé dans le 4ème arrondissement de la ville.

La cérémonie a vu la participation des membres du parti et des représentants des autres partis politiques amis résidents à Abéché. Dans son mot de bienvenue, le président provincial du Ouaddaï, Mahamat Habib Mahadi Bourma a indiqué que désormais, les activités du parti dans la zone Nord Est du pays seront désormais visibles et lisibles. Il a promis au fondateur qu’ils vont se mettre en ordre de bataille, pour le triomphe du parti.

Habib Mahadi de poursuivre qu’une grande mobilisation sera organisée dans les jours à venir, afin de transmettre le message à la base pour une adhésion massive, car « le Parti Réformiste a une vision lointaine et pour atteindre ses objectifs, tous les militants et militantes ainsi que les partis alliés devront mener une bataille de synergie afin d’atteindre ses objectifs ».

Prenant la parole à son tour, le président du parti a présenté le programme qui a pour but de lutter contre l’injustice sociale et parvenir à l’unité de tous les Tchadiens, sans distinction d’ethnie, région et/ou de religion.

Yacine Abdramane a souligné aussi que le Ouaddaï est une province à part entière pour le parti, puisque cette province constitue la capitale de la zone Nord Est du Tchad.

Avec l’ouverture de ce bureau provincial à Abéché, les militants et sympathisants du parti pourront se retrouver pour échanger afin d’apporter leurs contributions au changement intégral du pays.

Le président du Parti Réformiste n’a pas perdu de vue le pré forum du dialogue national inclusif organisé à Abéché. Pour lui, la consultation de ce dialogue dans le Ouaddaï était un échec, car ce preforum devait regrouper toutes les forces vives de la province (.

la société civile, les partis politiques, les religieux, les leaders traditionnels. . . ). Mais hélas, le choix de présélection des participants est mal réparti, confisqué et géré par le Mouvement patriotique (MPS) du salut du Ouaddaï.

Pour lui, il considère ce dialogue national inclusif comme un congrès du MPS. C’est pourquoi il lance un appel aux organisateurs de la prochaine consultation du dialogue national inclusif de revoir le choix des participants.

Il a enfin exhorté les militants du Ouaddaï, ainsi que les autres partis politiques de l’opposition, d’être solidaires pour défendre les couleurs des leurs partis afin d’aspirer à une justice sociale. Il faut noter que le bureau exécutif est composé de 30 membres, dirigé par Mahamat Habib Mahadi Bourma est secondé le Dr Adam Dabouk Adam

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here