Le Tchad face au défi de la soutenabilité de la dette extérieure

4
Le Tchad face au défi de la soutenabilité de la dette extérieure
Le Tchad face au défi de la soutenabilité de la dette extérieure

Africa-PressTchad. Un programme pro-business axé sur la réduction de la pauvreté, avec un accent particulier sur les dépenses sociales et l’entrepreneuriat a été conclu entre le Tchad et le FMI en janvier 2021.

Il renferme des exigences, notamment la soutenabilité de la dette extérieure. “Avec la crise sanitaire, le service de la dette s’est retrouvé quelque peu difficilement supportable.

Nous avons convenu de commun accord avec le FMI d’entrer dans un cadre global de restructuration de la dette privée”, a expliqué Tahir Hamid Nguilin, ministre des Finances et du Budget.

Les créanciers publics ont accepté unanimement de soutenir le Tchad et d’entrer dans un processus de réduction des dettes publiques, à la condition que les créanciers privés acceptent ce principe d’égal traitement.

“Nous sommes en train de négocier avec les créanciers privés pour aller dans ce sens”, selon le ministre des Finances et du Budget.

​En 2020, le Tchad a obtenu près de 200 millions de dollars de délaissement du FMI, en appui à la phase difficile de riposte contre la pandémie et à l’économie.

D’ici fin octobre 2021, le Tchad va remplir les préalables pour passer en conseil d’administration du FMI en vue de l’approbation du programme commun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here