Tchad : un sénateur américain exige des “sanctions ciblées” si le PCMT entrave la démocratie

5
Tchad : un sénateur américain exige des “sanctions ciblées” si le PCMT entrave la démocratie
Tchad : un sénateur américain exige des “sanctions ciblées” si le PCMT entrave la démocratie

Africa-Press – Tchad. Le sénateur américain Bob Mendez a réagi le 30 septembre aux propositions de la commission ad hoc n°1 du dialogue national de prolonger la transition et de permettre aux dirigeants de la transition de se présenter aux prochaines élections.

“La décision du chef du coup d’État Mahamat Deby de se présenter aux prochaines élections tchadiennes défie les principes de l’Union africaine”, affirme Bon Mendez. Il assure que la situation au Tchad est un “coup d’État” plutôt qu’une prise de responsabilité de l’armée face à une situation de péril au lendemain de la mort du président Idriss Deby.

“L’avenir du Tchad étant en péril, nous devons imposer des sanctions ciblées à ceux qui compromettent la transition vers la démocratie. Les juntes militaires en Afrique devraient en prendre note”, ajoute-t-il.

Le sénateur Bob Mendez, également président de la commission sénatoriale des affaires étrangères, est à l’origine d’une résolution introduite il y a quelques mois, appelant le gouvernement américain à réagir fermement à toute entrave au transfert du pouvoir aux civils.

Le président Mahamat Idriss Deby avait fermement réagit en le qualifiant de “petit fonctionnaire” et en invoquant la souveraineté du Tchad.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here