vers l’élaboration des plans de contingence pour la province du Batha

3
vers l'élaboration des plans de contingence pour la province du Batha
vers l'élaboration des plans de contingence pour la province du Batha

Africa-Press – Tchad. Cet atelier, organisé par le projet REPAR/Batha de CARITAS Suisse et financé par la DDC, réunit les membres du comité provincial d’action (CPA), des techniciens des services déconcentrés, les partenaires des institutions privées, ainsi que le comité départemental d’action (CDA) composé de représentants des services de l’ANADER, de l’élevage et de l’environnement, venant des six départements que compte la province. Ce programme de cinq jours permettra aux participants de bien appréhender les concepts et les techniques d’analyse afin de réaliser des analyses pertinentes menant à l’élaboration d’un plan de contingence efficace.

L’objectif est de doter la province du Batha de plans de contingence par rapport aux risques importants identifiés par les participants, de hiérarchiser les risques majeurs, de définir les scénarios et les hypothèses de planification, d’élaborer les plans de préparation et de réponse en cas de contingence, ainsi que de définir des mécanismes de mobilisation des ressources pour ces plans.

Le chef de projet de REPAR, Alkhalil Abdoulaye, a souligné que la province du Batha connaît de manière cyclique et chronique une crise alimentaire caractérisée par une situation nutritionnelle très précaire, notamment pendant la période de soudure.

Il a ajouté que les effets cumulatifs des chocs/risques successifs sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des ménages incluent: les inondations, la récurrence des conflits intra-communautaires, les incendies de brousse, les attaques des ravageurs agricoles, la hausse des prix des denrées de base pendant la période de soudure, exacerbée par la crise au Soudan, impactant négativement la vie des ménages. C’est pourquoi le projet REPAR vise à soutenir la province du Batha pour qu’elle dispose de plans de contingence afin de mieux se préparer et de fournir des réponses rapides aux ménages en cas de catastrophe.

En ouvrant les travaux de l’atelier d’élaboration des plans de contingence pour la province du Batha, le gouverneur, le général de division Ahmat Goukouni Mourali, a rappelé que ces plans s’inscrivent dans le cadre du plan d’action national de renforcement des capacités pour la réduction des risques de catastrophe, la préparation et la réponse aux urgences, avec la stratégie pays 2024-2028. Selon lui, ces actions sont une priorité pour les plus hautes autorités du pays.

Le gouverneur a saisi l’occasion pour remercier CARITAS à travers son projet REPAR et la DDC pour leur soutien sans faille à la province du Batha dans divers domaines. En conclusion, il a demandé aux participants de donner le meilleur d’eux-mêmes afin de relever ce défi.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here