le ministre des sports rencontre le comité provisoire de gestion du football

7

Africa-PressTchad. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Routouang Mohamed Ndonga Christian, a rencontré le 5 mars les membres du Comité national de gestion provisoire du football et le comité technique, a indiqué le département ministériel. Il a demandé au Comité de faire une proposition pour renforcer les ressources humaines par des compétences susceptibles d’aider à son bon fonctionnement et d’élaborer rapidement le budget pour avoir les moyens de travail.

La mise en place de ce Comité marque le départ de la réforme des textes et de l’organe de gestion du football tchadien, a déclaré le ministre. Il a invité le Comité à œuvrer pour redorer le blason du football.

Le président du Comité national de gestion provisoire du football au Tchad, Ndoram Japhet, a affirmé que l’organe qu’il préside réalisera le rêve du peuple tchadien de voir l’équipe nationale à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Selon lui, les membres du Comité connaissent bien le football tchadien et vont inventorier les maux qui entravent son développement afin de proposer des solutions idoines durables.

Les missions du Comité

Le 12 mars 2021, le chef de l’État a signé un décret portant mise en place du Comité national de gestion provisoire du football au Tchad, suite à un long bras de fer entre le ministère en charge des sports et la Fédération tchadienne de football association (FTFA).

Le Comité a pour mission notamment de gérer les affaires courantes du football sur tout le territoire national, faire la relecture et éventuellement valider les statuts soumis ou présentés par les Ligues et Clubs de première division et les associations officiellement reconnues, élaborer et faire valider un plan stratégique et une feuille de route sur 8 ans, organiser des compétitions dynamiques sur le plan national, organiser des actions de détection de talents et d’accompagnement de ceux-ci, organiser une assemblée générale extraordinaire élective, assurer la gestion du centre de formation de Milézi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here